Atelier en plein air des impressionnistes (Bougival)

Bougival est un village souriant au bord de la Seine, à seulement 17 km de Paris. Au cours du XIXe siècle, les impressionnistes ont choisi cet endroit paisible comme atelier en plein air. Des gens comme Monet, Sisley ou Berthe Morisot ont passé de longues périodes dans ce village à essayer d’attraper la beauté de la rivière et de ses rives et bientôt les paysages de Bougival sont devenus le sujet de certains de leurs chefs-d’œuvre.

Mais cette révolution colorée n’était pas la seule révolution à Bougival. Deux siècles avant qu’un roi qui a décidé de construire la Huitième Merveille du Monde dans la paisible Bougival… .

En train

Bougival est très facile d’accès par les transports en commun. Des trains SNCF partent toutes les demi-heures de la gare Saint Lazare. Quand vous arriverez à Bougival, vous aurez une marche de 5 km pour atteindre la rivière, mais il y a de belles vues sur le chemin. Une bonne option est d’emmener votre vélo avec vous dans le train.

Quartier Saint Michel

Sur le chemin de la rivière, vous traverserez le Quartier Saint Michel, la banlieue la plus pittoresque de Bougival. Lors des invasions normandes (846), les villageois ont demandé à Saint Michel de les protéger. Les Normands ne pouvaient pas prendre Bougival et ses habitants reconnaissants ont décidé d’appeler ce quartier Saint Michel et ont construit une petite chapelle qui lui est dédiée. La chapelle n’a pas survécu à la Révolution française, seulement le nom. Aujourd’hui, un beau lavabo en pierre avec un impluvium central (très rare en Ile de France) et une fontaine en pierre sont les curiosités les plus intéressantes.

Notre Dame de Bougival

J’ai trouvé cette église et sa place incroyablement belle et photogénique, alors j’ai passé beaucoup de temps à prendre des photos ici. L’édifice de style roman a été fondé au XIIe siècle par Louis VII. La construction de la nef viendra plus tard, au XIIIe siècle. La tour de l’horloge richement décorée, également du XIIe siècle, est la partie la plus intéressante de cette église. L’intérieur n’a rien de spécial, à mon avis, mais si vous êtes arrivé ici, allez quand même jeter un coup d’oeil.

Blanchisseries

Entre le XIXe et le XXe siècle, Bougival était un important centre de nettoyage et de blanchissage du linge. Ce type d’emploi permettait aux femmes de commencer à travailler. Aujourd’hui, certains de ces bâtiments (blanchisseries) subsistent encore et ses propriétaires utilisent toujours les techniques traditionnelles de blanchiment à la chaux. La plupart des bâtiments comprennent la salle de repassage et un lavoir alimenté par un puits.

Marche des impressionnistes

De Bougival à Argenteuil, la Seine offre de beaux paysages le long de ses rives qui ont attiré les impressionnistes au XIXe siècle. Turner a été le premier peintre à être captivé par la beauté de Bougival. Corot et Louis Français ont suivi. Les impressionnistes Renoir, Monet, Pissarro, Sisley, Berthe Morisot ont exprimé sur leurs tableaux la lumière, l’eau, le ciel et la nature de Bougival. C’est pourquoi les historiens de l’art appellent Bougival “le berceau de l’impressionnisme”.

Aujourd’hui il y a une belle promenade avec des panneaux à l’échelle réelle montrant les reproductions de quelques peintures impressionnistes célèbres à l’endroit exact où ils ont mis le chevalet et trouvé l’inspiration.

Certains de ces endroits n’ont pas beaucoup changé. C’est une promenade agréable à faire, surtout au printemps et à l’automne.

La Belle Epoque

Le XIXe siècle fut aussi la “Belle Epoque” pour cette petite ville, avec ses promenades, plaisanciers, tavernes, restaurants et hôtels. Le Bal des Canotiers et le Bal de la Grenouillere se sont affrontés pour faire danser les Parisiens sur leur Bal du dimanche alors que les Casinos de Rueil-Malmaison et de Bougival ont connu un succès fugace.

 

Et qu’en est-il de la huitième merveille du monde ?

Bougival est dans les Yvelines. Les trains SNCF partent de Paris au départ de la gare Saint Lazare.

 

Laisser un commentaire