Au-delà des œuvres d’art du Louvre tous savoir sur le musée parisien

Connu aujourd’hui comme le musée le plus visité au monde, le musée du Louvre a été pendant des siècles la maison royale des rois et reines de France. Du roi Philippe Auguste à François Mitterrand, les principaux dirigeants français ont laissé leur empreinte sur le Palais du Louvre, agrandissant et embellissant cette ancienne tour défensive. Sur ce poste, nous allons oublier les œuvres d’art du Louvre pendant un moment pour apprendre l’histoire du Louvre à travers les plus belles galeries et salles du Palais du Louvre.

DE LA FORTERESSE MÉDIÉVALE DE LOUVRE AU MUSÉE : L’HISTOIRE DE LOUVRE

Qui a construit le Louvre ? Le bâtiment du Louvre a une longue histoire, qui remonte à l’époque médiévale. Voici les principaux contributeurs au Palais du Louvre :

  • Le roi Philippe Auguste (1180-1223). Il a construit la première structure, une forteresse médiévale pour sécuriser les remparts de Paris.
  • Roi Charles Quint (1364-1380). Lorsque le Louvre perd son rôle défensif, il transforme la forteresse du Louvre en un luxueux palais royal.
  • Henri II (1547-1559). Ce roi a créé au Louvre une nouvelle architecture aux caractéristiques classiques. A la mort du Roi, son épouse Catherine de Médicis ordonne la construction du Palais des Tuileries, un palais de week-end situé à la campagne en banlieue parisienne. Les deux palais étaient séparés par les murs de la ville.
  • Henri IV (1595-1610). Le roi Henri était l’un des rois les plus importants qui vivaient au Louvre. Il conçoit le Grand Dessein, un plan directeur pour relier le bâtiment du Louvre au Palais des Tuileries. Le lien a été complété par une longue galerie (La Grande Galerie). Les architectes du roi Henri IV ont également conçu la Cour Carré.
  • Empereur Napoléon Ier (1804-1815). Il a construit l’aile Nord, parallèle à la Grande Galerie. Pendant son règne, Napoléon Ier a également construit l’Arc de Triomphe du Carrousel pour glorifier l’accès au Palais des Tuileries.
  • Empereur Napoléon III (1852-1870). Il voulait entreprendre le masterplan de ses prédécesseurs, dommage que le Palais des Tuileries ait été détruit par un grand incendie ! C’est alors que le Louvre s’est ouvert sur la ville, offrant de nouvelles opportunités de rénovations majeures.
  • François Mitterrand (1916-1966). Il lance le “Projet Grand Louvre”, qui consiste à affecter l’ensemble du Palais du Louvre au musée (jusqu’alors l’aile Richelieu était occupée par le Ministère des Finances) tout en modernisant et en améliorant la présentation de l’Art du Louvre. Mitterrand a également commandé la pyramide du Louvre, l’entrée principale du musée depuis son ouverture en 1989.

Que voir en visitant le Louvre à Paris

Voici le meilleur du Palais du Louvre : nos salles, halls et galeries préférées du meilleur musée du monde.

La forteresse du Louvre

La construction du Louvre a commencé au XIIe siècle sous le règne du roi Philippe Auguste qui voulait mieux protéger Paris avant de partir en croisade. Le Louvre était un petit château médiéval, partie de la forteresse protégeant la ville. Paris était alors une petite ville, limitée au Sud par la rive droite de la Seine. Ce premier bâtiment du Louvre était de plan carré, séparé et protégé de la rivière par un fossé alimenté par les eaux de la Seine, avec des tours défensives circulaires et un imposant donjon central.

Les travaux de rénovation du Louvre dans le cadre du projet du Grand Louvre ont dévoilé le Louvre médiéval, certaines parties du Paris médiéval et des sections des remparts de Charles Quint qui font aujourd’hui partie du musée. Après une grande mise en scène, on peut aujourd’hui voir une partie des fondations de la forteresse du Louvre, les douves et aussi une partie des tours défensives.

Salle des Caryatides

Il s’agit d’un hall impressionnant avec une entrée décorée de 4 impressionnantes cariatides grecques, d’où son nom. Il a été construit sous le règne du roi Henri II comme salle de bal pour les fêtes glamour. Avant la fondation du premier musée du Louvre, il a accueilli pendant quelques années la collection de sculptures du roi Louis XIV, qui a vécu quelques années au Louvre avant de déménager la cour à Versailles. Enfin, à la fin du XVIIIe siècle, la salle a accueilli d’importantes réunions de l’Académie Française. Aujourd’hui, la Salle des Caryatides expose des antiquités grecques.

Grande Galerie

Cette galerie a été construite au XVIe siècle pour relier le palais du Louvre au palais des Tuileries. Au cours du XVIIe siècle, il a été utilisé pour la cérémonie des scrofule, au cours de laquelle le roi a posé sa main sur les malades. A l’époque du roi Louis XVI (1754-1793), cette galerie devait être l’emplacement du futur “Musée royal”. Cette galerie a été raccourcie au XIXe siècle pour construire l’aile Flore et accueille aujourd’hui des peintures italiennes. Malgré sa longueur et la qualité des œuvres d’art exposées, il s’agit d’une galerie que les visiteurs “voient” rapidement, dans une ruée vers Mona Lisa !

Galerie d’Apollon

La Galerie d’Apollon, récemment restaurée, est l’un des plus beaux espaces du Louvre. Cette galerie perpendiculaire à la Seine a été construite sous le règne d’Henri IV, lors de la construction de la Grande Galerie. A cette époque, elle s’appelait Galerie des Rois et accueillait les portraits des rois et reines de France. En 1661, un grand incendie a détruit la Galerie des Rois et des travaux de reconstruction ont eu lieu sous le règne de Louis XIV. Cette galerie, première galerie royale de Louis XIV, servira de modèle pour la célèbre galerie de verre de Versailles. Ne manquez pas son impressionnant plafond voûté !

Cour Marly

Cette cour a été construite dans l’aile nord, au XIXe siècle. Pendant le projet du Grand Louvre, il a été rénové et recouvert d’une verrière. Aujourd’hui, il accueille la statuaire française et tire son nom des spectaculaires chevaux de Marly, une de mes sculptures préférées au Louvre !

Salle du Manège

Cette salle a été construite sous le Second Empire (1852-1870) destinée à accueillir les exercices et événements équestres de l’écurie impériale, c’est pourquoi elle est si imposante. Lorsque le Louvre est devenu un musée, la Salle du Mangège était l’entrée principale du Louvre jusqu’à la construction de la pyramide de verre du Pei. Aujourd’hui, la Salle du Manage expose des antiquités romaines provenant d’importantes collections privées.

Cour Lafuel

Cette cour intérieure aujourd’hui était utilisée pour les chevaux pour accéder à la Salle du Manège, d’où les dimensions et la forme de l’escalier. Si vous avez visité le Château de Fontainebleau, l’un des meilleurs voyages de Paris en train, vous le trouverez très similaire à celui du château. Malheureusement, cette cour n’est pas ouverte au public, vous ne pouvez donc la voir que de la fenêtre.

Les appartements de cérémonie du ministère d’État

Baptisés “les Appartements Napoléon III”, ces salles et salles ont été construites pour le ministère d’Etat entre 1852 et 1857. Ces appartements étaient destinés à des personnalités en visite comme les chefs d’État, et non à Napoléon III lui-même. Le travail était dirigé par Napoléon III, qui vivait aux Tuileries et laissait entrer le public au Louvre pour voir la collection d’art. Le salon principal et la grande salle à manger sont particulièrement impressionnants.

La Pyramide du Louvre

La pyramide de verre, située dans la cour Napoléon, a été conçue par l’architecte I.M. Pei. Sa construction était très polémique et toute la ville était contre elle, tout comme avec la Tour Eiffel ! La Pyramide du Louvre est l’entrée principale du musée depuis son ouverture en 1989 et le symbole du Louvre.

La Pyramide du Louvre, haute de 21,64 mètres, se compose d’une structure en acier de 95 tonnes, d’un cadre en aluminium de 105 tonnes et contient 673 panneaux de verre (603 rhombi et 70 triangles). La pyramide de verre n’est pas la seule : trois répliques, entourant la pyramide principale, sont doublées d’une base d’eau triangulaire.

Laisser un commentaire

tristique ut libero. eleifend elit. quis nec libero accumsan