Lifestyle Bonjour Veepee, au revoir Privalia : vente-privee change de nom et intégrera...

Bonjour Veepee, au revoir Privalia : vente-privee change de nom et intégrera ses six marques

Une nouvelle étape s’ouvre pour l’un des géants du commerce électronique en Europe. Le vendeur-privee français, propriétaire de Privalia, a décidé de créer une nouvelle marque, Veepee, qui unira son eCommerce actuel et avec laquelle il espère accélérer son expansion sur le continent.

Veepee, la nouvelle marque de vente-privee

Comme l’explique Jacques-Antoine Granjon, co-fondateur et président de vente-privee, son objectif est que d’ici 2020, vente-privee et Privalia et les autres boutiques en ligne du groupe opèrent sous le nom Veepee. Le géant français achèverait ainsi cinq années de restructuration d’entreprise, au cours desquelles il a pris le contrôle du site belge vente-exclusive.com (2015), du site espagnol Privalia (2016), du site suisse e-boutic.ch (2016), du Danish Designers & Friends (2016) et du zlotewyprzedaze.pl polonais (2016).

Vente Privee se développe en Europe et achète Zlotewyprzedaze, son concurrent polonais.

Bien sûr, toutes ces opérations ont eu une forte valeur stratégique pour le groupe, qui opère désormais dans 14 pays (France, Italie, Espagne, Allemagne, Royaume-Uni, Autriche, Belgique, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Suisse, Danemark, Pologne, Brésil et Mexique). Avec 6 000 collaborateurs dans le monde, vente-privee a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 3,7 milliards d’euros en 2018.

“La décision a été très compliquée parce qu’elle impliquera de nombreux changements et la paralysie de certains projets. Nous le ferons très lentement, afin qu’il n’y ait pas de confusion”, a expliqué Granjon, qui a néanmoins assuré que cette restructuration n’entraînerait pas une réduction des effectifs du groupe. Pour assurer la bonne intégration des 6 marques, vente-privee va investir 100 millions d’euros dans la technologie.

Adieu à Privalia en 2020 pour Veepee

Dans le cas de Privalia, l’un des noms historiques du commerce électronique espagnol, l’idée de Granjon est qu’il devrait disparaître d’ici 2020. Ainsi, la naissance de Veepee mettra fin à la marque fondée en 2006 par Lucas Carné et José Manuel Villanueva, qui, après une période de forte croissance entre 2008 et 2011, s’est fortement implantée tant sur le marché espagnol que sur les marchés internationaux comme l’Italie, le Mexique et le Brésil.

Vente-Privée rachète Privalia pour 500 millions d’euros dans la plus importante opération d’e-commerce espagnol

Pourquoi Veepee et non vente privée ?

Le dépôt de la nouvelle marque Veepee au niveau européen a été déposé le 27 décembre dernier et, comme vous pouvez le constater, présente de nombreuses similitudes avec l’image actuelle du groupe.

Parmi les raisons citées par Granjon pour ce changement figure la recherche de synergies entre les marques, créant une marque globale qui unifie la vision et la culture de l’entreprise. Mais Granjon a aussi parlé d’un facteur culturel :

“Pour les Espagnols et les Italiens, la prononciation de Vente Privee n’est pas très compliquée, mais pour d’autres, comme les Allemands ou ceux d’Europe du Nord, où ils ont également acquis des signatures récemment, elle était plus difficile à prononcer. Veepee est un nom très international et l’intégration aidera les gens qui voyagent d’un pays à l’autre à magasiner sur notre plateforme sans changer de marque.

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici