Chasser Claude Monet à Paris (et au-delà)

Claude Monet est l’un des peintres les plus célèbres de l’histoire de l’art et une figure de proue du mouvement impressionniste, dont les œuvres peuvent être vues dans les musées du monde entier. Sur ce post, nous allons suivre les pas de Monet et chercher son art impressionniste, en visitant les adresses les plus significatives à Paris (& au-delà) liées à sa vie et à son œuvre.

Monet était parisien ! Il est né en 1840 au 45 rue Laffitte (Paris 9), une rue qui deviendra plus tard une rue de galerie d’art pendant des décennies. Ce n’est qu’à l’âge de 5 ans qu’il s’installe au Havre (Normandie) avec sa famille. En Normandie, Monet rencontre Eugène Boudin, un paysagiste local qui l’initie à la peinture en plein air. La peinture Plein Air deviendra plus tard la pierre angulaire de l’œuvre de Claude Monet.

En 1859, le peintre retourne à Paris pour poursuivre son art. A Paris, il rencontre d’autres jeunes peintres, qui deviendront des amis et plus tard des impressionnistes. Monet était très actif dans la ville lumière, surtout lorsque le mouvement impressionniste a commencé.

LE STUDIO PHOTOGRAPHIQUE DE NADAR

Nadar (1820-1910) était un photographe célèbre du XIXe siècle. Les portraits photographiques de Nadar sont conservés par de nombreuses grandes collections nationales de photographies. Nadar était un ami de Monet et vers 1873 il accueillit le peintre dans son studio de photographie, au 35 Boulevard des Capucines à Paris 2, où il peignit au moins une toile (“Boulevard des Capucines 1873″). Le studio de photographie de Nadar est aussi le lieu de la première exposition impressionniste, en 1874. Lors de cet événement, Monet a exposé l’œuvre ” Impression, Sunrise ” qui a marqué le début de l’art impressionniste et devait donner au groupe son nom durable.

Aujourd’hui, le bâtiment est transformé en magasin de vêtements, mais son architecture singulière et sa façade valent toujours un arrêt-court si vous êtes là. A l’extérieur, il y a un panneau d’information sur l’histoire du bâtiment.

MONET ET GARE SAINT LAZARE

Au cours de sa carrière, Monet a peint de nombreuses séries de toiles utilisant le même sujet de différents points de vue ou de différentes lumières. En 1877, il réalise une grande série de tableaux de la Gare Saint Lazare à Paris.

Inauguré en 1837, Paris Saint Lazare (Paris 8) était le point de départ vers la banlieue branchée de la plage pour y passer le week-end. L’architecture de fer et de verre de la station symbolisait à l’époque le progrès industriel et la vitesse. Gare Saint Lazare a été immortalisé par d’autres artistes comme Zola (La bête humaine), Manet (Le chemin de fer), Gustave Caillebotte et bien d’autres.

L’ART IMPRESSIONNISTE AU PARC MONCEAU PARIS

Entre 1876 et 1878, Monet a peint six vues du Parc Monceau, à Paris 8, et il est aujourd’hui difficile de trouver le point exact où Monet a positionné son chevalet car les arbres et les plantes ont poussé ou changé. Cependant, il est toujours agréable de visiter le Parc Monceau, surtout par une journée ensoleillée. Créé au XVIIIe siècle par le duc d’Orléans, il voulait créer un jardin à l’anglaise avec des reconstructions fantastiques de bâtiments d’âges et de continents différents. Aujourd’hui, le Parc Monceau est l’un des parcs les plus élégants de Paris, entouré d’immeubles de luxe et d’hôtels particuliers somptueux. Le parc comprend de nombreuses statues, un étang et une arche Renaissance.

CATHÉDRALE DE ROUEN (NORMANDIE)

Monet voyageait parfois pour trouver d’autres sources d’inspiration. Au début des années 1890, on retrouve Monet à Rouen en train de peindre une série d’œuvres centrées sur la cathédrale de Rouen. Les différentes peintures (30) représentaient la cathédrale sous différentes lumières et par différents temps, montrant la fascination de Monet pour les effets de lumière.

Rouen, capitale de la Haute Normandie, est située au bord de la Seine à 135 km au nord-ouest de Paris. La ville a un centre historique beau et compact, facile à naviguer à pied. Pour cette raison et sa bonne connexion avec la capitale française, Rouen est une excursion populaire et facile à partir de Paris. Des trains directs partent de Gare Saint Lazare jusqu’à la gare de Rouen toutes les heures pour un trajet de 1 h 10 min (22€-35€, aller simple).

LE JARDIN DE MONET à GIVERNY (NORMANDIE)

Monet déménage en 1883 de Paris à Giverny, un lieu qui servira de source d’inspiration à l’artiste et qui s’avérera être sa dernière demeure. En novembre 1890, Monet était assez prospère pour acheter la maison qui louait, les bâtiments environnants et le terrain pour son jardin. Le peintre a consacré une attention particulière au jardin. 

Chaque année, des milliers de visiteurs se rendent de Paris à Giverny pour admirer l’étang aux nénuphars qui a inspiré les peintures des nénuphars Monet. Cependant, la maison et le studio Monet sont aussi intéressants que le jardin et les nénuphars. 

Vous pouvez visiter le jardin de Monet à Giverny lors d’une excursion d’une journée depuis Paris. Le train va de Gare Saint Lazare à la gare de Vernon (2 h 5 min) où vous pouvez prendre une navette qui vous dépose devant la maison Monet. Nous trouvons que le transport de Paris à Giverny est un peu cher (15€-23€ billet de train + 5€ billet de bus, aller simple) donc si vous voyagez en groupe, il est peut-être plus pratique de louer une voiture pour la journée ou de participer à un tour. Une autre option, qui devient très populaire, est un tour à vélo au départ de Paris.

Les croisières sur la Seine de Paris à la côte normande s’arrêtent également à Giverny pour visiter la maison et les jardins de Monet.

ETRETAT (NORMANDIE)

Etretat est un petit village de pêcheurs sur la côte d’albâtre en Normandie. Le village est célèbre pour ses immenses falaises peintes par Monet. Monet n’a pas hésité à prendre le chemin fou qui descend du haut des falaises à ses pieds avec tout son matériel pour avoir un meilleur angle. Il avait aussi l’habitude d’ignorer la tempête pour aller travailler. Outre les falaises et la plage, Etretat possède également une belle architecture traditionnelle, de nombreux sentiers de randonnée et de bons restaurants de poissons. Le village peut être visité à la journée depuis Paris (4h5 min en train, 32€-64€ aller simple) mais il est préférable d’y passer au moins une nuit pour en profiter au maximum.

MUSÉE DE L’ORANGERIE À PARIS

En 1911, Monet commence une dernière série de 8 tableaux de nénuphars commandés par le Musée de l’Orangerie à Paris 1, qu’il décide de réaliser à très grande échelle, pour remplir les murs de deux salles ovales spéciales. Ces pièces ont l’avantage de la lumière naturelle du toit et sont orientées d’ouest en est, suivant le cours du soleil.

Monet voulait que les œuvres servent de “havre de méditation paisible”, un lieu pour oublier le monde extérieur. La fin de la Première Guerre mondiale en 1918 renforce son désir d’offrir la beauté aux âmes blessées.

Nous aimons aller au Musée Orangerie quand il pleut fort dehors. Pour nous, le bruit de la pluie sur le toit ajoute quelque chose de spécial aux nénuphars Monet.

MUSÉE MARMOTTAN MONET

Le Musée Marmottan Monet, situé à Paris 16, possède la plus grande collection Claude Monet au monde. Les tableaux, issus du deuxième fils de Monet et d’autres collectionneurs privés, permettent au public d’admirer toutes les étapes significatives de la carrière du peintre et de suivre l’évolution de sa technique.  Ne manquez pas le Musée Marmottan Monet si vous êtes un fan sérieux de Claude Monet. La collection contient entre autres la peinture éponyme du mouvement ” Impression, Sunrise “. Il y a aussi des peintures de son époque Argenteuil, des vues de Monet à Paris et des peintures de nénuphars provenant de l’étang aux nénuphars de Giverny.

Nous espérons que vous avez apprécié notre article sur Monet à Paris et au-delà. Si vous aimez Claude Monet et son Art Impressionniste, il est essentiel de visiter certains de ces lieux afin de mieux comprendre le Maître, de mieux saisir l’origine de son inspiration et de l’imaginer encore vivant avec nous.

 

Laisser un commentaire