Voyage Comment lutter contre le mal des transports ?

Comment lutter contre le mal des transports ?

On entend souvent parler du mal de l’air, du mal de mer, et de plusieurs autres troubles liés aux différents moyens de transport qui existent. Si comme de nombreuses personnes vous n’avez jamais considéré ce trouble comme une véritable maladie, alors il est temps d’y remédier. En effet, le mal des transports est un trouble qui se manifeste par des symptômes assez graves chez certaines personnes. Heureusement, il existe plusieurs types de solution pour lutter efficacement ce mal.

Qu’est-ce que le mal des transports ?

Comme son nom l’indique si bien, le mal des transports est un trouble qui se déclenche lors d’un déplacement dans un engin roulant, flottant ou volant. En d’autres termes, il apparaît lorsque vous effectuez un voyage en avion, en bateau, en voiture ou en train. 

Il faut savoir que lorsqu’il survient en bateau, on parle du mal de mer, et lorsqu’il survient en avion, on parle alors du mal de l’air. Dans un cas comme dans l’autre, ce trouble se caractérise par de nombreux malaises qui peuvent prendre plusieurs jours ou semaines avant de disparaître. 

Quels sont les causes et symptômes de ce mal ?

Pour expliquer en des termes très simples, le mal des transports survient lorsque la personne concernée a l’impression de perdre l’équilibre à cause du mouvement effectué par l’engin dans lequel il se trouve. En effet, ce trouble est provoqué par le contraste qui naît entre l’immobilité perçue par l’oreille interne, et le mouvement enregistré par les yeux.

C’est pour cette raison qu’en cas de turbulence en avion, de vagues sur la mer ou de virages excessifs en voiture, de nombreux passagers présentent des signes du mal des transports. Il faut savoir que ce problème peut toucher aussi bien les enfants que les adultes. D’ailleurs, il arrive même que certains enfants présentent les symptômes du mal des transports lorsqu’ils font un tour en manège.

Quels sont les causes et symptômes de ce mal ?
Source : Shutterstock.com

Parmi ces symptômes, ceux qui reviennent le plus souvent sont :

  • Le vertige
  • La fatigue
  • Les vomissements
  • Les maux de tête
  • L’hyper salivation
  • L’accélération de la respiration
  • Les sueurs froides, etc.

Toutefois, il faut noter que ce sont là les symptômes du mal des transports les plus graves. Habituellement, bien avant d’en arriver à cette étape, les personnes concernées ressentent de simples nausées. Elles peuvent avoir mal au cœur, ou ressentir une sorte d’inconfort au niveau de la partie supérieure du ventre. 

Chez les enfants, les premiers signes du mal des transports sont plutôt :

  • De l’agitation
  • Des pleurs
  • Le dégoût face aux aliments
  • Des bâillements répétés, etc.

Il faut noter que le mal des transports est généralement une affection bénigne, qui ne nécessite pas forcément le recours à un professionnel de la santé. Toutefois, la gravité des symptômes peut varier en fonction de chaque individu. Il arrive aussi que chez certains, ce trouble soit sélectif. Cela signifie qu’il ne concerne qu’un ou deux moyens de transport, mais pas l’ensemble. 

C’est pour cette raison qu’on retrouve des personnes qui ne supportent absolument pas une traversée en mer, mais qui n’ont aucun mal à voyager en avion ou en train.

Comment lutter contre le mal des transports ?

Avant toute chose, il faut savoir que le mal des transports n’est pas une maladie chronique. Il est possible de l’atténuer progressivement, en augmentant la fréquence des voyages. Alors si vous avez du mal à voyager en bateau, n’hésitez pas à utiliser ce moyen de transport aussi souvent que vous en aurez l’occasion. Les symptômes s’atténueront jusqu’à disparaître complètement.

Aussi, lorsque vous êtes sujet au mal des transports pendant un long trajet, il suffit généralement de quelques jours pour que les symptômes disparaissent. Dans certains cas, ils persistent et s’aggravent même parfois. Il faut alors trouver des solutions pour aller mieux. 

Selon certaines études, l’huile CBD pourrait aider à lutter contre le mal des transports. Vous pourrez donc prévoir un flacon dans vos bagages à main, pour avoir ce remède à disposition en cas de besoin. 

Il est aussi possible de lutter contre le mal des transports en utilisant des antihistaminiques. Vous pourrez prendre ces médicaments dès l’apparition des premiers signes, afin d’éviter les symptômes les plus graves. Vous pourrez aussi utiliser plusieurs astuces telles que :

  • Manger moins
  • Fixer un objet se trouvant droit devant soi
  • Éviter de fumer ou de boire de l’alcool avant le voyage
  • Utiliser des patchs en mode préventif si vous êtes sujet à ce trouble, etc.

Les solutions permettant de lutter efficacement contre le mal des transports sont légions. Vous pouvez aussi simplement choisir d’éviter les moyens de transport qui provoquent ce trouble chez vous. Toutefois, si vous voulez guérir, la solution serait plutôt d’aller au-devant du problème, ainsi vous n’aurez plus rien à craindre.

Comment lutter contre le mal des transports ?
Source : Shutterstock.com

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici