Voyage Le coronavirus en Italie : le pays au point mort

Le coronavirus en Italie : le pays au point mort

Les épidémies constituent un phénomène à la fois grave et paralysant tant pour la santé que pour l’évolution d’un pays. Aujourd’hui encore, un agent d’une extrême virulence circule et laisse sur son passage des malades, des morts et des pays déstabilisés : le coronavirus. L’Italie est l’un des nombreux pays touchés par cette maladie et il subit de ce fait de nombreux changements. Il sera question dans cet article de présenter la situation du coronavirus en Italie.

Le point sur le coronavirus en Italie

Depuis des mois, le coronavirus sévit énormément et a affecté tous les aspects de la vie des Italiens. Environ 7 375 cas ont été détectés dans tout le pays et un bilan de 366 morts est à déplorer. Avec de tels chiffres, l’Italie est aujourd’hui le deuxième pays en termes de contagion, après la Chine et juste avant la Corée du Sud. Milan est plus touchée, avec un triste score de 4 189 cas détectés et 267 personnes mortes. Il faut aussi noter la présence du coronavirus en France.

Afin de contrôler un tant soit peu l’avancée de l’épidémie, le gouvernement a dû prendre des mesures inédites. En effet, les habitants du nord de l’Italie se sont retrouvés en quarantaine. Le bilan fait état d’une quarantaine concernant plus de 15 millions de personnes. Aussi, les entrées et sorties du pays ont été mises sous un contrôle strict et l’accès à des villes telles que Milan, Rome et Venise sont maintenant largement freinées. La mesure est telle que la frontière franco-italienne est fermée par l’Italie, faisant de ce dernier un des pays fermés aux Français.

Une autre mesure prise par le gouvernement pour protéger la population est leur quasi-confinement dans leurs domiciles. En effet, les lieux publics tels que les églises, les musées et les écoles sont maintenant interdits. La mesure touche toutes les manifestations rassemblant du monde, surtout celles culturelles ou encore sportives. C’est le cas par exemple du dernier match qui a été joué à huis clos.

Ces mesures ont pour avantage de protéger la population, mais ont aussi de lourdes conséquences sur l’économie du pays. Il n’est en effet pas exagéré de parler d’un point mort, car à cause des mesures de confinement, plusieurs commerces sont fermés et les seuls fournissant un service sont complètement vides. Enfin, les rues de plusieurs grandes villes d’Italie, généralement pleines de vie, sont désertes.

Toutes les mesures prises par le gouvernement sont renforcées par un système administratif et judiciaire mis sur pied.

Le point sur le coronavirus en Italie

Nécessité d’un laissez-passer pour se déplacer en Italie

L’une des mesures mises en place pour endiguer l’avancée du virus est le confinement des populations chez elles. Cette mesure est surtout accentuée dans le nord de l’Italie où le coronavirus est le plus présent. Ainsi, en dehors des commerces de première nécessité tels que l’alimentation, les pharmacies ou les hôpitaux, toutes les infrastructures sont fermées à cause du coronavirus en Italie.

Toutefois, certaines personnes sont tenues de quitter leurs communes et de rejoindre d’autres lieux. La solution qui a été trouvée par le gouvernement afin de réguler les entrées et sorties est la délivrance d’un laissez-passer. Ce document qui se présente sous la forme d’une auto-déclaration permet de se renseigner sur la personne, sa destination et le motif de la sortie. Cette mesure a été étendue à toute personne désireuse de se déplacer autrement qu’à pied. C’est ainsi que les touristes désireux de rentrer se voient contraints de remplir ce document et de le présenter aux autorités.

Ce document est réglementé, et toute personne qui donnerait de fausses informations sur l’une des rubriques est passible de sanctions pénales. De plus, il y a maintenant de nombreux conseils pour voyager lors de la pandémie de coronavirus.

Les contrôles de police renforcés en Italie à cause du coronavirus

Dans le but d’apporter un peu plus de sérénité et de contrôler l’avancée du virus, les divers contrôles de police se sont vus renforcés en Italie. Ainsi, des barrages de police ont été mis en place autour des différentes régions en quarantaine. Ces infrastructures ont pour but d’isoler les villes touchées par l’épidémie, et dans ce sens, un contrôle policier strict est observé.

Dans le même sens, la sécurité aux frontières a été renforcée et des contrôles sont constamment effectués par les policiers. Ces mesures longuement critiquées par l’opinion internationale ont pour but dassurer la protection des populations et de prévenir l’arrivée du virus dans d’autres zones telles que la France. Enfin, la police joue un rôle dissuasif à l’intérieur du pays puisque certains citoyens continuent avec des pratiques à risque telles que l’organisation de fêtes.

Les contrôles de police renforcés en Italie à cause du coronavirus

Il convient de dire, pour conclure que le coronavirus en Italie sévit fortement et fait un bilan alarmant. Dans le but de stopper la progression de cette épidémie, le gouvernement a mis en place des mesures à la fois administratives et judiciaires.

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici