Découvrir la vallée d’ossau

L’année dernière, après avoir exploré Iraty dans le Pays Basque, nous avons cette année, eu envie de découvrir l’autre versant de ces belles montagnes pyrénéennes : la vallée d’Ossau.

La vallée d’Ossau dans le Pays Basque

A seulement 4h de route de chez nous, se trouvent des paysages extraordinaires. Nous avons commencé notre excursion par le col d’Aubisque, situé à 1700 mètres d’altitude, proche de la station de Gourette. Ce col routier est prisé par les cyclistes, et fait le bonheur des troupeaux de brebis, chevaux et vaches se trouvant en total liberté pour le début de la transhumance. C’est une expérience sympathique, de pouvoir approcher ces animaux. Attention toute fois, au chien de berger qui risque de vous montrer ses crocs si vous vous approchez trop près de son troupeau (c’est du vécu, et surtout ne pas courir…) Nous avons pu apprécier sans effort, le très beau panorama de cette  belle vallée facile d’accès, que nous vous conseillons vivement.

Nous étions venus pour un objectif précis, une randonnée au coeur du parc national des Pyrénées. C’est naturellement que nous avons choisi, l’itinéraire des lacs d’Ayous.

Le but de cette randonnée étant d’explorer une nature aux pouvoirs surprenants et de se dépasser quand à l’effort à fournir pour arriver au bout de notre expédition.

Nous avons donc garé notre voiture au parking inférieur de Bious-Artigues, étant donné que la parking supérieur était fermé pour travaux. Après cette petite demi heure à marcher sur deux beaux lacets routiers avec en prime, une chaleur torride, nous avons découvert le barrage et le lac à la couleur turquoise de Bious-Artigues. Nous avions l’intention de louer un canoë canadien mais malheureusement le stand était fermé.

Des cartes postales françaises uniques

Pendant la randonnée, nous avons été dérangé par beaucoup de mouches, taons, et moustiques présents durant l’été et la transhumance. Nous pensons qu’il est certainement plus agréable de prévoir cette randonnée au printemps, ou à l’automne. Cela n’a pas empêché de jolies rencontres, comme ce jeune homme de plus de 70 ans qui faisait cette randonnée pour la 100ème fois et qui a eu, forcément, tout notre respect !

Nous avions prévus, à la base de faire toute la randonnée, sur deux jours. Nous avions donc prévu, dans notre paquetage, de quoi dormir et manger sans trop nous charger.

Nous avons continué notre ascension qui fût assez intense durant toute l’après midi sous un soleil de plomb avec tout de même quelques passages dans la forêt et avons découvert de magnifiques paysages, et les très beaux lacs naturels de Roumassot et Miey. Nous en avons profité pour nous rafraichir les jambes et la tête mais impossible de si baigner entièrement, l’eau étant glaciale.

Pour finir cet après midi, le lac Gentau s’offrait à nous, et à quelques mètres le refuge d’Ayous (1980 mètres d’altitude et ouvert du 1/06 au 1/10) avec en toile de fond le surprenant pic du midi d’Ossau.

Nous nous sommes regardés tous les deux et avions sur nos visages un sentiment de satisfaction et de mission accomplie !

Nous avons installé notre tente pour la nuit, auprès des quelques randonneurs sur le site. Et avons admiré la douce lumière se projeter sur le pic du midi d’Ossau. Fenêtre de la tente ouverte sur ce si beau panorama et moustiquaire obligatoire, nous nous sommes endormis.

Le réveil fût un peu douloureux… Le manque de sommeil  et les courbatures ne nous ont pas épargnés. Mais quel beau spectacle ! Voir le lever du jour dans ce cadre là est tout simplement inoubliable.

Au début de cette randonnée nous devions faire la boucle complète de l’itinéraire mais au vue des fortes chaleurs annoncées, nous avons décidé de redescendre tranquillement. Et effectivement, arrivé à la voiture vers 10h30, le thermomètre annonçait déjà 36°.

De beaux souvenirs sont restés dans nos têtes comme à chaque moments passés dans ces montagnes et nous espérons vous avoir embarqué avec nous avec ces quelques lignes et clichés.

Laisser un commentaire