Découvrir la ville de Calais dans les Hauts de France

Calais, véritable porte d’entrée de l’Angleterre, est situé dans la Manche, à moins de 35 kilomètres des côtes anglaises. Fière ville de marins, la capitale de la dentelle est née de la fusion de deux villes en 1885 : Calais Nord “la bourgeoisie” et Saint-Pierre “la populaire”. Détruite pendant la Seconde Guerre mondiale, elle renaît de ses cendres et devient le premier port d’escale en France et, depuis 1993, la ville du tunnel sous la Manche. N’hésitez pas à découvrir le Nord de la France avec la ville de Calais.

Ce qu’il faut voir à Calais

La Tour de Guet (Tour de Guet). Cette tour de 38 mètres date du XIIIe siècle et a été classée monument historique en 1931. C’est l’un des plus anciens monuments de la ville.
La Citadelle a commencé sa construction en 1560 et a été détruite et reconstruite plusieurs fois depuis lors. L’intérieur a été détruit pendant la Seconde Guerre mondiale, mais vous pouvez encore voir les murs médiévaux et vous pouvez marcher sur les avenues fleuries de la Porte de Neptune.
Le Feu de Walde, l’ancien phare, construit en 1857, sera démantelé car il est endommagé depuis 1953 par une explosion de propane.
L’église Notre-Dame a été gravement endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale et n’a pas encore été complètement reconstruite. L’accès public au centre, au retable et à la chapelle de la Vierge est interdit et une rénovation est prévue pour plus de 60 ans.
Parmi les autres musées de Calais, on trouve le Musée des Beaux-Arts et de la Dentelle, la Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode, le Musée de la Seconde Guerre mondiale.

Ce qu’il faut essayer

Si vous voulez faire des excursions ici, vous pouvez les faire : vous pouvez prendre 32 itinéraires différents, à pied ou à vélo. Il y a plus de 3000 km de sentiers pédestres bien entretenus et balisés pour vous promener et découvrir le patrimoine du département et de ses environs. Vous pouvez aussi traverser le marais, les rivières, les jardins, les canaux, les collines et les dunes de la Côte d’Opale à cheval. Vous pouvez choisir votre itinéraire et le personnaliser en fonction de ce que vous voulez faire. Les plus aventureux peuvent faire du parapente, du parachutisme, du rafting, du jet-ski et du paintball. Si vous préférez les activités plus calmes, Calais est un paradis pour la voile, le golf ou la pêche.

Ce qu’il faut éviter

Le centre est très vide et les trottoirs sont sales et glissants.

Ce qu’il faut goûter

La gastronomie de Calais est divisée en deux parties : les restaurants authentiques et raffinés, et les produits locaux vendus directement par les producteurs et artisans. Quand il s’agit de manger du poisson, de la viande, du poulet, de l’endive, du cresson, du chou-fleur ou des pommes de terre, et pour boire, de la bière ou du genièvre (un alcool fort et fruité). La ville organise des festivals régionaux tout au long de l’année. Parmi eux, la fête du hareng, de la fraise, de la dinde, de l’échalote, etc.

Ce qu’il faut apporter

Un gâteau au sucre, genièvre, dentelle.

Laisser un commentaire