Destination Maroc, notre itinéraire de voyage

Ça fait un petit moment que je voulais faire un article pour résumer notre voyage au Maroc. Au final, ça m’aura pris 9 mois puisque nos vacances se sont déroulées en juin 2012. Chéri et moi sommes partis 15 jours au Maroc (17 avec les jours d’avion). Nous étions totalement libres, nos seules contraintes étaient :

Voyage au Maroc

  • Arriver à Marrakech
  • Dormir les 3 premières nuits au Ryad qu’on a réservé
  • Nous rendre à un mariage à Kenitra
  • Aller absolument dans le désert
  • Repartir de Casablanca
  • Ne pas exploser le budget

Alors allons-y !

Jour 1 : Après un copieux petit-déjeuner marocain au bord de la piscine de l’hôtel, nous sommes partis nous balader en direction du centre de Marrakech, histoire d’avoir un aperçu la ville. Nous étions arrivés de nuit et j’avais hâte de découvrir ce nouveau pays.

Et c’est totalement par hasard que nous sommes tombés sur une tradition équestre ancestrale marocaine : la Fantasia. Je vous avoue qu’on était pas très rassurés au début. Au loin on entendait les coups de feu, mais on avait aucune idée de ce qui se tramait : une révolte ? une manifestation ? un règlement de compte ? Eh bien non : un spectacle. Ou plutôt un entraînement, ce qui fait qu’on a pu y assister quelques minutes. C’est super impressionnant (oui même qu’une gamine effrayée par le bruit a fondu en larmes). Les cavaliers partent au galop, tirent en l’air  au dernier moment et les chevaux sont stoppés nets. À ce qu’il parait c’est une simulation d’assaut militaire (et bien je n’aurais pas aimé être les ennemis d’en face…)

Non loin de là, nous avons atterri sur la fameuse place Jemaa el-Fna à côté de la mosquée Koutoubia, que nous voyons sur la gauche. La place a quand même était a été inscrite par l’UNESCO en 2001 en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité (source Wikipédia). Je vous conseille les bons jus d’orange frais, les cafés avec les terrasses panoramiques pour surplomber la place (vous en aurez besoin quand vous vous sentirez étouffés par la foule, car oui, à un moment vous craquerez comme tout le monde), c’est ce qu’on a fait le jour 2. Je vous déconseille les hommes qui tiennent enchaînés des singes maltraités et les femmes au henné (qui ne tiendra absolument pas).

Le soir nous avons mangé gastronomique dans le jardin de l’hôtel. Nous avons eu à peu près 50 plats différents (ok j’exagère, mais à peine) pour découvrir la cuisine traditionnelle marocaine. Moi qui ai plutôt du mal avec les épices, j’ai adoré plus de la moitié des recettes.

Jour 3 : Nous avons fait l’incontournable balade en calèche dans les rues de Marrakech. On en trouve un peu partout, mais il y en a des dizaines en arrivant sur la place Jemaa el-Fna. C’est un bon moyen pour faire un tour des lieux vite fait et pour en apprendre davantage, surtout si le guide n’est pas avare en explications. N’hésitez pas à lui poser des questions. Et divisez par 2 le prix qu’ils vous proposeront avant de monter à bord.

Découvrir Ryad

Puis on a décidé de profiter de la piscine du Ryad puisqu’on y restait que 3 jours. Il s’agit du Ryad dar Rhizlane, situé dans le superbe quartier de l’Hivernage. On avait pris la chambre sur Groupon, on avait donc un peu peur ce qu’on allait trouver, mais on a été époustouflé. Il n’y a qu’une quinzaine de chambres plutôt luxueuses, le service est parfait, le personnel aux petits soins. Si vous avez les moyens n’hésitez pas à y aller, sinon attendez qu’il y ait une autre offre Groupon… 🙂

Notre chambre très spacieuse (aussi grande que mon studio de 30m2, voire plus) au rez-de-chaussée avec un petit jardin, très agréable.

Puis nous nous sommes préparés pour aller dîner. J’ai mis une robe traditionnelle achetée beaucoup trop chère (renseignez-vous auprès de votre hôtel pour connaître approximativement les prix) dans les souks. Mais elle a fait sensation auprès des touristes, alors j’étais contente.

Pour dîner, une voiture est venue nous chercher à l’hôtel (compris dans le prix de la soirée) car c’est assez loin de la ville, pour nous amener au touristique mais incontournable dîner-spectacle Chez Ali. Je vous le conseille fortement si vous êtes à Marrakech, vous ne serez pas déçus. Le repas est TRÈS copieux (je n’ai jamais vu autant de nourriture pour 4 personnes) et très bon, je me suis régalée. Pendant le repas, il y a des groupes de chanteurs qui viennent tour à tour, c’est très amusant, sauf quand c’est le dixième groupe. Là on en a marre. À la fin du repas, c’est le spectacle qu’on attend tous ! Et on retrouve… la Fantasia ! Oui ! Et aussi la musique folklore, les acrobates, les costumes etc. À faire.

Jour 4 : Les cascades d’Ouzoud, on ne connaissait pas du tout. C’est en se promenant dans Marrakech qu’on a vu les pubs des tours operators omniprésents. Ce n’est pas très cher et c’est super. Ça a été une de mes étapes préférées !

À 2-3h de route de Marrakech, on retrouve un coin de verdure et ça fait du bien de quitter la pollution de Marrakech le temps d’une journée. On ne voit pas l’heure passer pour accéder aux chutes à pied, c’est très agréable (et à l’ombre !). Les chutes font plus de 100 mètres de haut, c’est splendide et impressionnant. On mange en profitant de la vue. Puis nous croisons les singes sauvages de l’Atlas (enfin le guide les a attirés avec des cacahuètes, c’est plus efficace que le hasard). Moi qui suis dingue d’animaux, j’ai adoré ce moment proche d’eux. À faire.

Jour 5 : Grâce à nos connaissances, on découvre ce Ryad (loué seulement aux amis pour une poignée d’argent) dans le centre historique de Marrakech. On est sur le c**. On ne s’attendait à rien, mais pas à ça. Il est splendide (va falloir que je commence à chercher des synonymes à splendide). Le Ryad est sur 3 étages, décoré avec goût, il y a une terrasse, un spa, il est étonnamment silencieux alors qu’on est à quelques pas de la place Jemaa el-Fna et il est pour nous 2.

Marrakech est dépaysante, il y a beaucoup de choses à voir, mais c’est une ville sale, qui ne sent pas bon, avec beaucoup de circulation dans tous les sens, c’est une ville dynamique qui vous sollicite beaucoup, surtout vous touriste. Alors on commence à saturer et on décide de rester dans notre Ryad de rêve, de quoi nous ressourcer.

Jour 6 : Le lendemain on est d’attaque pour visiter les Jardins de la Majorelle. Ces jardins botaniques sont connus pour le bleu peint sur les décorations, les vases, la maison de la Majorelle… Ils ont été créé par le peintre français Jacques Majorelle et ils appartiennent aujourd’hui à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent. C’est une très jolie visite.

Puis nous sommes rentrés à pied en direction de la Médina (et ça fait loin, en fait). La Médina est le centre historique de Marrakech entouré par des remparts. On l’appelle aussi la ville historique.

On est passé par les souks pour arriver au Ryad. On trouve ça plus sympa à faire de nuit, c’est très animé, ambiance plus détendue qu’en journée, peut-être parce que le soleil tape moins sur la tête.

Et puis on retrouve notre Ryad adoré. Avec les lumières, il est encore plus beau.

Jour 7 : On se balade dans les petites rues autour du Ryad, on imagine que derrière certaines portes se cachent des endroits féériques dont on ne soupçonne pas l’existence (comme notre Ryad qui se trouve au fond d’un coupe-gorge d’une ruelle).

Jour 8 : Direction Casablanca en train. On a acheté les billets sur place à un tarif très accessible. Trajet : un peu moins de 4h.

Jour 9 : De Casablanca, nous sommes allés à Kenitra en voiture avec un couple d’amis. Et j’ai assisté à mon premier mariage marocain. Les Marocains font les choses en grand, selon les traditions, c’est dépaysant. Pour en voir et savoir plus sur ce mariage, vous pouvez aller voir cet ancien article.

Jour 10 : Au lendemain du mariage, nous avons profité de la plage de Kenitra, vous pouvez voir d’autres photos. Puis nous sommes rentrés à Casablanca, pour repartir le lendemain, toujours en train, à Marrakech.

Jour 11 : Pourquoi revenir encore à Marrakech ? Et bien n’oubliez pas un de nos points essentiels : aller au désert ! Et le départ des excursion se fait de Marrakech. Nous avons passé la nuit dans un autre Ryad vraiment pas cher, conseillé par un habitant (parce que sinon on ne l’aurait jamais trouvé). Situé à côté de la place Jemaa el-Fna, nous en avons encore profité un petit peu (d’en haut).

Et enfin,  au jour 12, lever très tôt pour se rendre dans le désert marocain ! C’est l’occasion de découvrir une très belle partie du Maroc, les hauteurs de l’Atlas, aussi appelé « le toit du Maroc » car ce sont les montagnes les plus élevées de l’Afrique du Nord. Et y’a des moments, au col de Tichka par exemple (2260 m de hauteur),où je vous conseille de fermer les yeux si vous ne voulez pas angoisser tout le reste du trajet. Néanmoins le paysage est superbe.

1ère escale dans la célèbre ville de Ouarzazate. Surtout prenez un chapeau, il y fait très chaud et il y a très peu d’ombre.

En fin d’après-midi, on arrive au Gorge de Dades où l’on va passer la nuit. On peut voir l’auberge à la fin de la route, en contrebas. Pour avoir cette vue, nous avons réunis toutes nos forces (surtout moi) et nous sommes montés à pied.

Jour 13 : On passe par les Gorges de Toudra. La nature est incroyable.

Sur la route on aperçoit de nombreux villages typiques du Haut Atlas.

En fin d’après-midi, on y est ! Merzouga, les portes du désert. Je frétille d’impatience ! Les dromadaires nous récupèrent et c’est parti !

Ça y est, nous voilà dans les dunes de Merzouga, accompagnés par deux guides berbères, direction notre bivouac pour y passer la nuit. Le temps n’est pas avec nous, il y a du vent, il est difficile de respirer et les appareils photo n’apprécient pas du tout le sable. Petit compact n’a pas résisté. Adieu. On oublie vite quand on voit ce qu’il y a autour de nous. Le spectacle est féérique. Il n’y a plus qu’à savourer ce moment tant attendu.

Jour 14 : Après une soirée autour du feu, entre chant berbère et une nuit à la belle étoile pour tout le monde, nous nous levons à l’aube. On profite du lever de soleil, c’est magique. Puis nous rentrons à Merzouga à dos de dromadaire toujours. Sachez qu’au bout d’une heure et demi, vous aurez très mal aux fesses, choisissez bien votre monture. À Merzouga, nous retrouvons notre chauffeur et nous rentrons d’une traite à Marrakech.

Jour 15 :  Les billets d’avion étant pris à l’avance, nous retournons à Casablanca pour notre dernier jour. On en profite pour voir la Grande Mosquée de Casablanca, la Mosquée d’Hassan II, qui est une merveille architecturale. Vous pouvez voir d’autres photos de la mosquée. Nous passons la nuit dans l’appartement familial de Chéri, nous nous levons tôt pour prendre l’avion.

Dans l’avion on se rappelle tous ces moments formidables, imprévus, ces moments de fête, ces découvertes, ces traditions. On a encore pleins de choses à voir et on en a déjà vu plus que beaucoup de Marocains. On est fatigué, fauché, riche de souvenirs, triste de partir, content de rentrer.  On arrive à Marseille.

Les vacances sont finies, mais les souvenirs commencent.

 

Laisser un commentaire

elit. efficitur. facilisis massa in dictum Aenean Donec tristique Lorem ante. felis