Voyage en France Lyon Fourvière : Visite du quartier de Lyon

Fourvière : Visite du quartier de Lyon

Surnommée Montagne mystique, Fourvière est le plus ancien lieu d’occupation de Lyon. Partie intégrante du territoire appelé Colline de Fourvière, le quartier Fourvière s’y étend sur la zone Nord-Est. C’est la zone qu’avaient choisi les romains en 43 avant J.-C pour la fondation de Lugdunum (Lyon). C’est l’un des plus prestigieux regroupements de vestiges archéologiques et religieux. Aujourd’hui, Fourvière fait partie du territoire classé au patrimoine Mondial par l’Unesco.

Que voir et faire absolument à la Fourvière ?

Doté d’un paysage verdoyant, le quartier Fourvière est le point le plus haut de Lyon. C’est un lieu calme et plein de sérénité. Il offre une vue imprenable sur la ville et regorge de nombreuses attractions pour le plus grand plaisir de ses visiteurs. Si vous désirez visiter Lyon, c’est le meilleur quartier à découvrir.

La basilique Notre-Dame de Fourvière

Basilique emblématique de la ville de Lyon dédiée à la Vierge Marie, Notre-Dame de Fourvière est une œuvre architecturale remarquable. Haute de 86 mètres avec une largeur de 35 mètres, elle est dotée de quatre tours représentant les vertus cardinales. Il s’agit de :

  • la Prudence représentée par la tour Nord-Est
  • la Tempérance illustrée par la tour Sud-Est
  • la Force rattachée à la tour Nord-Ouest
  • et la Justice ici représentée par la tour Sud-Ouest.

Son décor intérieur est composé de deux églises superposées accessibles par le parvis. Celle de haut est dominée par trois coupoles et est accessible via l’escalier de sagesse. Chef-d’œuvre taillé dans un marbre rouge avec à son sommet la Statue de la Sagesse de Dufraine. Son éclairage est assuré par six vitraux dont la lumière laisse entrevoir une grande richesse décorative. L’église haute abrite huit chapelles dont les murs latéraux illustrent sur six panneaux, en mosaïque de 50 mètres carrés, le rapport de Marie à l’Église (à gauche) et la relation de Marie à la France (à droite). L’autel met en scène Marie rompant les entraves d’Adam et Ève et les délivrant de l’enfer.

La basilique Notre-Dame de Fourvière est classée monument historique. Plus de 2,5 millions de pèlerins et visiteurs y viennent des quatre coins du monde chaque année. Elle constitue un symbole fort de l’attachement de toute une ville à la Vierge Marie.

Les théâtres romains à Lyon

Site classé Monument Historique en 1905, il est le témoin d’un passé culturel authentique. Il comprend Le Grand Théâtre, L’Odéon, la base d’un temple de Cybèle et les restes d’un quartier artisanal.

Le Grand Théâtre a été construit par Auguste en l’année 15 avant J.-C. Il est le plus ancien de France. Il est composé d’une partie montée sur une galerie, la cavea, gigantesque conque comprenant 25 gradins qui descendent jusqu’à l’Orchestra (partie semi-circulaire destinée aux danseurs, comédiens, etc.). Le Grand Théâtre possède un décor doté de plusieurs colonnes et d’une statue de femme. Il s’étend sur 27 mètres de diamètre avec une capacité d’antan de 4 700 places, puis de 10 700 places suite à son agrandissement sous Hadrien en 120. Il était réservé aux spectacles de tragédie et de comédie. C’est l’un des plus grands théâtres Romain ayant jamais existé en Gaule.

Théâtre un peu plus réduit, l’Odéon fut édifié sous Antonin au milieu du IIe siècle. Il était réservé à l’élite intellectuelle (poètes, musiciens, philosophes, politiciens, etc.) pour une capacité de 3 000 places. Avec une limitation à l’ouest faite d’un mur de 6 mètres d’épaisseur soutenant la toiture de l’ancienne cavea (73 mètres de diamètre), et des gradins magnifiés de dessins géométriques (cercles, carrés, etc.), cette partie des théâtres antiques souligne un décor plein d’authenticité. Il témoigne d’un savoir-faire exceptionnel des architectes de cette époque.

Les théâtres romains de Lyon abritent chaque été le Festival pluridisciplinaire les Nuits de Fourvière.

Thermes antiques de Lyon

Vestiges mis aux goûts du jour durant les années 1970 suite à une campagne de fouilles menée sur le terrain de la Via Romana dans le quartier des Farges, les thermes de Lyon constituent l’une des plus importantes découvertes de l’époque. Ils illustrent un quartier de la ville antique constitué de boutiques, d’habitations et d’un établissement thermal.

On y retrouve un bâtiment édifié sous le règne de Néron bâti sur 3 500 mètres carrés. Il comprenait en son sein une bâtisse de 75 mètres sur 55 mètres, composée d’un corps central rectangulaire dont 2 ailes et une abside au sud assuraient l’encadrement et la fermeture. Cette construction prenait appui sur 8 salles souterraines voûtées. Seule la partie sud des thermes fut dégagée à l’issue des recherches. Elle a été rachetée partiellement par la municipalité pour y créer un jardin archéologique. Le reste des vestiges a été réenfoui et aménagé en espaces verts.

Quel est l’arrondissement du quartier Fourvière ?

Le quartier Fourvière fait partie de l’arrondissement de Lyon 5e (69 005). Cet arrondissement comprend la colline de Fourvière (Saint-Just, Saint-Irenée, Le Point du Jour, Champvert, Ménival) et le quartier historique du Vieux Lyon (Saint-Georges, Saint-Jean, Saint-Paul). Fourvière est un quartier bourgeois très fréquenté en journée et calme le soir.

Faire une visite guidée de la basilique Notre-Dame-de-Fourvière et site gallo-romain

Pour véritablement découvrir les sites exceptionnels et les monuments historiques de Lyon, la basilique Notre-Dame-de-Fourvière et le théâtre gallo-romain sont les lieux incontournables. En effet, une visite guidée à la découverte de tous les sites et monuments historiques de ces endroits a l’avantage de vous transmettre avec précision et émotion, toute leur richesse culturelle.

Cette visite de la basilique Notre-Dame-de-Fourvière et le théâtre gallo-romain se fait en 2 heures et 30 minutes. Vous aurez à gravir l’ancienne colline de Fourvière nommé le Parc des Hauteurs pour ensuite admirer des vues panoramiques sur la ville. Une visite de la basilique Notre-Dame-de-Fourvière s’ensuit pour terminer au cœur du site gallo-romain. Toutefois, il faut noter que cette activité est déconseillée aux femmes enceintes et aux personnes à mobilité réduite. Vous devrez juste vous munir de votre pièce d’identité ou de votre passeport.

En participant à cette activité, vous avez ainsi le plaisir de visiter la ville de Lyon plus en profondeur, de découvrir son passé historique et toutes les merveilles dont elle regorge. Si vous décidez d’opter pour cette visite, la confirmation de réservation est immédiate et l’accès physique aux sites peut être octroyé via des bons de confirmation imprimés ou sur mobile.

Où dormir dans la Fourvière ?

Dans la Fourvière, quartier historique de Lyon, sont disponibles de nombreux endroits alliant confort et calme où dormir. Les touristes ne tardent pas à trouver un logement, car ils ont le choix entre des appartements meublés, des chambres d’hôtes et des hôtels. Toutefois, il est à noter que dans certaines zones les loyers y sont particulièrement élevés.

Une recherche sur les différents moteurs de recherche en inscrivant « où dormir dans Lyon» pourra vous permettre de trouver et de comparer les meilleures offres d’hébergement. Vous pourrez aussi effectuer des réservations sur les sites d’hébergement spécialisés ou payer directement une fois sur place soit avec du cash ou par carte bancaire. C’est très facile !

Fourvière est un quartier de Lyon rempli d’histoires et de charmes. Il fait partie des meilleures destinations à découvrir dans la région. Il faut aussi compter sur le grand nombre d’activités possibles telles que la visite guidée de la basilique Notre-Dame-de-Fourvière et site gallo-romain. Ce quartier a tout pour plaire.

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici