Guide de visite pour l’Ouganda

Bordé par le Kenya, la Tanzanie, la République démocratique du Congo, le Rwanda et le Sud-Soudan, l’Ouganda est situé au cœur de la région des Grands Lacs africains. Le sud du pays abrite une grande partie du gigantesque lac Victoria. Mais ce beau mais inconnu pays d’Afrique regorge également d’autres grandes attractions naturelles qui composent son paysage unique, également parsemé de montagnes imposantes et de chutes d’eau et de chutes d’eau frappantes.

Organiser un voyage en Ouganda

Si vous êtes un aventurier dans l’âme et que vous aimez les territoires nouveaux et sauvages loin des destinations de masse typiques, l’Ouganda promet de ne pas vous laisser indifférent. En fait, ses paysages n’ont rien à envier à ceux de son voisin, le Kenya, où le film culte Mémoires d’Afrique, réalisé par le célèbre acteur et réalisateur Sydney Pollack, basé sur le célèbre travail de l’écrivain danois Karen Blixen, a été tourné en 1985. Ses paysages sont identiques, combinant plaines vertes et savanes teintées d’ocre qui s’étendent au pied des montagnes impressionnantes, ainsi que des hoquets spectaculaires.

Les différentes espèces de faune qui peuplent l’Ouganda sont spectaculaires et très variées, les gorilles de montagne incroyables étant particulièrement remarquables, pour la conservation desquels plusieurs réserves et aires protégées ont été créées. Malgré leur apparence imposante, ces énormes primates sont herbivores et très paisibles. Actuellement, il ne reste qu’un peu plus d’une centaine de spécimens, en raison de la menace constante que représentent la déforestation et le braconnage. Pour résoudre ce problème, plusieurs mécanismes ont été mis en place pour la protection et la création de parcs nationaux. L’industrie du tourisme a trouvé en ces animaux et réserve l’une de ses principales sources de revenus. Comme la demande est considérable, nous vous recommandons de réserver votre permis de visiteur longtemps à l’avance. Une grande partie de l’argent recueilli par les visiteurs sert à préserver cette espèce spectaculaire. Outre les gorilles de montagne, d’autres animaux colorés comme les hippopotames, les rhinocéros, les chimpanzés, les buffles et les lions constituent la faune du pays d’Afrique centrale. Conscients du grand potentiel naturel du pays, les habitants font preuve d’un engagement fort pour la conservation de sa flore et de sa faune.

Les nombreuses cascades et chutes d’eau donnent à l’Ouganda un air de paradis perdu au milieu du continent. Le lac Victoria, le plus grand lac d’Afrique, est situé au sud du pays, près de la capitale ougandaise, Kampala. Le sublime et tranquille lac Mutanda, à l’ouest du pays, est beaucoup moins visité que le précédent mais également recommandé. Le parc national de Murchison Falls, situé plus au nord, offre non seulement aux voyageurs la possibilité d’admirer des vues spectaculaires sur ses impressionnantes chutes d’eau, mais aussi une faune extraordinaire : girafes, grues et singes rouges, entre autres espèces fascinantes, vous attendent dans le plus grand parc naturel du pays.

Les volcans de l’Ouganda sont un lieu exceptionnel pour la randonnée pédestre. La forêt de Bwindi et les montagnes Ruwenzori, sites du patrimoine mondial de l’UNESCO, sont deux des sites les plus prisés.

Culturellement, les traditions passionnantes du pays continuent d’être transmises de génération en génération parmi les différents groupes ethniques de l’Ouganda. La musique et les produits artisanaux varient d’un village à l’autre, tout comme les danses traditionnelles colorées et les danses qui sont exécutées dans le cadre de cérémonies et d’événements importants.

Bien que l’Ouganda soit aujourd’hui un pays très accueillant pour les touristes étrangers, le pays d’Afrique centrale a traversé des moments très difficiles dans le passé. Le pays, autrefois composé de différents royaumes, a été colonisé par l’Empire britannique au XIXe siècle, tout comme le Kenya voisin. Ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale que les premiers signes d’indépendance parmi la population locale sont apparus, atteignant l’indépendance en 1962. Cependant, après le coup d’État organisé par Idi Amin Dada au début des années 1970, le pays devait passer par une dictature sanglante qui allait coûter la vie à des milliers de personnes jusqu’à ce qu’il soit renversé en 1979. Cependant, après la fin de la dictature, à partir de la fin des années 1980 et pendant une période d’environ deux décennies, l’Ouganda subira les attaques et les actions du groupe paramilitaire de l’Armée de résistance du Seigneur, un groupe chrétien extrémiste malheureusement connu pour l’utilisation d’enfants soldats comme combattants. Aujourd’hui, le conflit semble avoir complètement étouffé, éclairant un climat beaucoup plus paisible et paisible pour les habitants et les visiteurs.

Informations touristiques sur l’Ouganda

En dehors des zones limitrophes du Kenya et de la République démocratique du Congo, où le transit est fortement découragé, l’Ouganda est un pays relativement sûr pour les visiteurs étrangers. Les amateurs de promenades en pleine nature trouvent dans les beaux paysages du pays africain un excellent paysage pour se promener à l’extérieur en profitant des beaux éléments qui composent son paysage caractéristique. D’autre part, les derniers gorilles qui restent dans les montagnes sont l’une des attractions touristiques les plus importantes du pays. Les voyageurs qui souhaitent voir de près ces primates impressionnants doivent avoir un permis à l’avance, en plus de s’inscrire au registre des visiteurs de chaque parc et/ou réserve naturelle avant de partir. Compte tenu de la forte demande, il est essentiel de réserver la visite bien à l’avance, car le nombre de visiteurs est assez faible.

Avant de se rendre en Ouganda, il est impératif d’obtenir un visa à l’ambassade du pays africain. En effet, contrairement à d’autres pays du même continent, il n’est pas possible d’obtenir ce document à l’arrivée à l’aéroport, il est donc essentiel de voyager avec votre visa en main.

L’industrie du tourisme en Ouganda n’a pas connu beaucoup de développement, mais cela ne signifie pas qu’il y a un manque d’endroits où rester. Des petits hôtels de bord de route aux villas haut de gamme, le voyageur trouvera une offre considérable qui répondra à ses préférences et à son budget.

Avant de partir, il est important d’avoir suffisamment d’argent liquide pour couvrir vos frais de voyage, car il y a peu d’endroits où vous pouvez payer par carte de crédit ou de débit.

Les mois les plus chauds et les plus agréables de l’année sont décembre, janvier et février. Il est important de noter que le climat varie considérablement entre le nord et le sud du pays. Dans le sud, la saison la plus recommandée se situe entre juillet et août.

L’Ouganda est clairement une destination qui n’est pas favorable aux homosexuels. Dans ce pays, l’homosexualité est fortement interdite, et les lois et les sanctions qui condamnent toute “mauvaise conduite” sont vraiment sévères. En fait, la simple promotion de l’homosexualité est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et est considérée comme un crime.

Traditions

Il y a beaucoup de tribus et de groupes ethniques différents qui vivent en Ouganda, chacun avec un héritage musical très bien défini. Les chants et les chants sont transmis de génération en génération, accompagnant les événements et les traditions les plus importants de chaque communauté, comme les mariages ou la naissance d’un bébé. La langue officielle du pays est l’anglais, bien qu’il existe de nombreuses autres langues autochtones, comme le swahili, qui comptent également un grand nombre de locuteurs.

La majorité de la population ougandaise est chrétienne, étant l’un des pays du monde qui a connu la plus forte croissance démographique ces dernières années. L’islam jouit également d’un certain protagonisme, étant arrivé sur son territoire au XIXe siècle. Cependant, malgré la religion, il existe de nombreux rites traditionnels d’origine païenne conservés par les différents groupes ethniques, ainsi qu’une culture ougandaise très vivante présente dans la vie quotidienne. Les fêtes et célébrations chrétiennes et musulmanes jouent également un rôle de premier plan, ainsi que divers événements liés à l’histoire récente du pays. La fête nationale commémorant l’indépendance de l’Ouganda par rapport à l’Empire britannique a lieu le 9 octobre.

Laisser un commentaire