L’art et la culture autour de Nantes dans les Pays de la Loire

Outre un patrimoine impressionnant, la région des Pays de la Loire abrite de nombreux musées aux thèmes très variés. La vallée de l’Anjou possède un musée dédié au vin, et la vérité est qu’il a connu un grand succès avec ses 1200 m² d’espace d’enseignement qui explique la production de cette boisson. De plus, les visiteurs sont encouragés à participer à une courte séance d’œnologie pour tester leurs capacités olfactives. A Angers, capitale du Maine-et-Loire, le Musée des Beaux-Arts dispose de 3000 m² d’expositions permanentes.

Elle est divisée en deux sections dans lesquelles on peut admirer des peintures et des sculptures du XVe au XXe siècle, ainsi que des objets archéologiques trouvés dans la région, du néolithique à nos jours. Une dimension historique s’ajoute au parc du CAIRN, situé au sud des Sables-d’Olonne, qui, à travers une promenade animée avec moniteurs, raconte la vie et l’installation de nos ancêtres de la préhistoire. Le Musée de l’Automobile de la Sarthe est un incontournable pour les amateurs de véhicules de grande capacité, où vous trouverez 12 véhicules gagnants de la course des 24 heures du Mans.

Musée de la vigne et du vin d’Anjou

Ce musée, qui a acquis le label “Musée de France” en 2002, dispose de 7 salles et 1 200 m² entièrement consacrés à la vigne et aux vins d’Anjou…. Pour découvrir cette grande histoire, il suffit de se laisser guider à travers les salles qui mènent au cœur du processus de vinification… Tout commence dans la salle des travaux du vignoble, qui permet d’aborder le greffage, la plantation et les travaux saisonniers du vignoble… La Salle des Vins nous permet de découvrir le monde du millésime, de la vinification, des méthodes de clarification et de mise en bouteille….

Le liquide obtenu nécessite, bien sûr, un récipient, la Salle de Tonnellerie décrit avec précision les différentes étapes de la fabrication d’une barrique selon les méthodes traditionnelles. Après le Patio de los Lagares, où l’on peut observer d’anciens pressoirs à vin des XVIIIe et XXe siècles, le vin est présenté non pas comme un produit mais comme un produit, mais à travers sa relation avec l’art, la littérature, les festivités, la religion, son rôle et sa place dans la vie quotidienne ? L’interactivité n’est pas oubliée car les visiteurs peuvent participer à une découverte olfactive qui leur permet de distinguer les différents arômes et d’assister à un spectacle multi-vision, “L’Anjou des Vins au Soleil du Temps”, véritable balade à travers le vignoble angevinicole, le vignoble d’Anjou et le Musée du Vin d’Anjou.Les caves de La Coudraye – Place des Vignerons – 49750 Saint Lambert du Lattay – Tél : + 33 (0) 2 41 78 42 75 – Horaires d’ouverture : du 16 mars au 30 juin et du 1er septembre au 31 octobre : ouvert les samedis, dimanches et jours fériés de 14h30 à 18h30 – Juillet et août : tous les jours de 11h00 à 13h00 et de 15h00 à 19h00.

Le seul endroit à Nantes

Depuis le 1er janvier 2000, LU en tant que Lefèvre Utile est devenu LU en tant que Lieu Unique. Sur les rives du canal de Saint-Félix, l’ancienne usine de la célèbre beurrerie est devenue un élément essentiel de la vie culturelle nantaise. Centre d’art spécialisé et exploratoire, salle d’exposition et salle d’exposition, la Scène Nationale est le lieu où se développent toutes les créations. Mais pour les Nantais comme pour les touristes, LU est bien plus que cela. Post-moderne sur commande, avec son architecture d’usine désaffectée, toutes les générations se retrouvent dans son bar et sa célèbre terrasse chaise longue, son restaurant, son hammam, son hammam, sa crèche, sa librairie ? Le lieu unique est un lieu de vie.

L’usine, inaugurée à la fin de 1885, a fonctionné pendant un siècle avant de fermer ses portes en 1989. En 1998, l’une des deux tours de 38 mètres qui marquaient l’entrée de l’usine LU (une autre a été détruite lors du bombardement) a été entièrement rénovée dans sa forme et ses couleurs vives. Depuis lors, nous pouvons admirer Nantes depuis son sommet. C’est le début d’une transformation. En 1999, l’opération “Grenier du siècle” a été lancée. Pendant 3 mois, les Nantais sont allés déposer plus de 12 000 objets qu’ils considéraient comme représentatifs du XXe siècle. Le 1er janvier 2000, lors de la cérémonie d’ouverture du site, le double mur de la façade One Place a été scellé. Le’Grenier’ doit être rouvert le 1er janvier 21h00 à 17h00.

Laisser un commentaire