Lifestyle Le gamping : qu'est-ce que c'est ?

Le gamping : qu’est-ce que c’est ?

Aimez-vous camper ? Souhaitez-vous voyager autrement ou faire de belles rencontres ? Si oui, le gamping, encore appelé camping chez l’habitant, est peut-être ce qu’il vous faut. Venu dynamiser le secteur du camping, ce concept est de plus en plus en vogue aussi bien en France qu’à l’étranger. Découvrez ici ce qu’il y a à retenir sur le sujet.

Le gamping : des origines à la nouvelle tendance

Utilisé pour la première fois en 2012, le Gamping est un mot issu de la combinaison de garden, qui veut dire jardin en anglais, et de camping. Il s’agit d’un concept que nous devons à un jeune Français qui répond au nom de Joseph Léopold. Après un voyage, ce dernier, de retour chez lui, se rend compte qu’il n’a pas les clés de sa maison, ce qui le contraint à faire du camping dans son jardin. Séduit par l’expérience et convaincu que cette façon de camper pourrait plaire à de nombreuses autres personnes, il lance donc le concept du gamping. Aujourd’hui, le camping chez l’habitant s’est popularisé et regroupe déjà des milliers d’emplacements à travers des dizaines de pays.

Toutefois, il faut souligner que la crise sanitaire liée au Covid-19 a quelque peu poussé les Français à revoir leur façon de voyager et à préférer les destinations locales. Ainsi, si autrefois les préférences des gampeurs allaient pour des pays lointains, la tendance s’est inversée et désormais, les choix se portent de plus en plus sur les régions françaises.

Comment fonctionne le gamping ?

gamping

Le gamping a pour but premier de mettre en relation des propriétaires désireux de louer leurs jardins et des personnes à la recherche d’un endroit paisible pour camper. Dans la plupart des cas, la procédure d’inscription et de recherche se déroule sur internet.

Ainsi, si vous souhaitez mettre une partie de votre jardin en location pour des campeurs, vous devez commencer par vous rendre sur l’une des nombreuses plateformes qui proposent un service de ce type. Faciles à utiliser, elles sont aussi généralement gratuites. Une fois sur le site et après avoir créé votre compte, vous devez décrire votre offre de façon détaillée.

Il vous faudra par exemple spécifier la superficie et la capacité de votre jardin, tout en gardant à l’esprit que vous ne pouvez pas héberger plus de 20 personnes ou proposer plus de 6 “emplacements”. Vous devrez aussi préciser le tarif de la nuitée. Toutefois, en ce qui concerne ce dernier point, vous pouvez décider de ne pas vous faire payer en espèces. En lieu et place d’une rémunération, certaines personnes préfèrent un paiement en services (tonte de pelouse, courses, etc.). Prenez également le soin de préciser quels sont les types de logements que vous avez ou que vous acceptez chez vous. Il peut s’agir de camping-cars, de tentes, de caravanes, etc.

Pensez aussi à renseigner votre adresse. Cette dernière sera uniquement visible par les internautes dont vous aurez accepté les réservations. En outre, prenez le soin de détailler vos règles, les commodités ainsi que les services que vous offrez (piscines, barbecues, internet, lave-linge, spas, etc.). N’oubliez pas non plus de mentionner les activités et les principales attractions de votre région. Par ailleurs, pour permettre à vos potentiels clients de se faire une idée plus claire de leur lieu de camping, vous devrez publier de belles photos de votre jardin.

Si vous êtes plutôt un gampeur en quête d’un endroit où vous installer, tout ce que vous avez à faire, c’est de vous connecter sur l’une des plateformes de votre choix. Ensuite, faites des recherches, consultez, choisissez un jardin situé dans la région que vous souhaitez visiter et qui est en parfaite adéquation avec vos besoins et votre budget. En ce qui concerne la réservation, il vous suffit de contacter l’hôte, qui peut refuser ou accepter votre demande. Une fois celle-ci validée, il vous suffit d’effectuer le déplacement pour profiter d’agréables moments de détente. Pour ce qui est du paiement, il se fait en ligne sur certains sites. Sur d’autres plateformes, vous avez la possibilité de payer votre hôte une fois sur les lieux.

Quels sont les avantages et les inconvénients du gamping ?

Bien qu’ayant vu le jour assez récemment, le camping chez l’habitant a très vite eu un grand succès auprès du public.

Les avantages pour l’hôte

Le gamping vous permet de rentabiliser votre jardin en ayant une source de revenus complémentaires. Dans cette optique, l’installation d’un studio de jardin Greenkub peut être bénéfique d’un point de vue financier, puisque vous pourrez proposer des hébergements de qualité à vos clients. Une autre option qui s’offre à vous est de simplement délimiter des espaces pour accueillir les logements de vos visiteurs.

Par ailleurs, pour la plupart des hôtes, le gamping est une expérience enrichissante en matière de relations humaines. Échanges, partages, découvertes, etc. sont au rendez-vous. Il s’agit donc de l’occasion rêvée pour avoir une idée de la culture, de l’histoire et des traditions des habitants d’autres régions ou des peuples d’autres pays. De plus, il n’est pas rare qu’une vraie relation de confiance se noue entre les voyageurs et leurs hôtes.

nouer des relations grâce au gamping

Les avantages pour le gampeur

Les prix attractifs du camping chez l’habitant attirent de nombreux gampeurs. Il faut dire que les tarifs sont généralement inférieurs à 20 €, et n’impliquent pourtant pas qu’une impasse soit faite sur la qualité des prestations ! Toutes les conditions sont généralement réunies pour vous permettre de bien profiter de votre voyage : confort, calme, propreté, convivialité.

Par ailleurs, opter pour ce type de tourisme collaboratif vous permet de vivre un séjour authentique et vous aide à nouer de vrais liens avec les populations locales. De même, en plus d’être sécurisé, le gamping est très pratique pour profiter des conseils et des bons plans de vos hôtes pour vos différentes sorties.

Quelques limites du gamping

S’il est vrai que le camping chez l’habitant présente des avantages indéniables, il convient aussi d’en relever les limites. Il faut par exemple reconnaître que les personnes timides ou trop introverties auront un peu de mal à opter pour le gamping, puisqu’elles devront aller vers les autres. Par ailleurs, en tant que client désireux d’éviter des litiges, vous avez l’obligation de vous conformer au maximum aux exigences de vos hôtes, dont certaines pourraient ne pas vous convenir.

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici