Voyage Les 10 lacs les plus profonds du monde

Les 10 lacs les plus profonds du monde

Véritables monuments naturels et historiques, les lacs à travers le monde sont de véritables havres de paix pour les habitués et visiteurs. Si l’Europe est riche de lacs somptueux, notamment en Suisse avec le célèbre lac Léman, en Italie mais également en France dans les Alpes, de nombreux lacs plus épatants les uns que les autres sont à découvrir à travers le monde. Nous vous invitons à quitter la France pour découvrir ces joyaux naturels le temps d’une visite virtuelle des lacs les plus profonds du monde. De quoi vous faire rêver et nourrir vos projets de voyage.

  1. Lac Baïkal, Sibérie, Russie – 1 637 mètres de profondeur.

Le lac Baïkal est le plus profond du monde avec 1 637 mètres de profondeur et est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1996. Il est aussi le plus volumineux du monde en eau douce, contenant environ 20 % de l’eau douce de surface non gelée du monde. Situé à plus de 8000 kilomètres de la France à la frontière de l’oblast d’Irkoutsk et de la République de Bouriatie, ce lac entouré d’une nature aussi dense que nuancée est un arrêt incontestablement apprécié des voyageurs du transsibérien. Surnommé “Perle de Sibérie” par les habitants, ce lac aux allures d’opaline donne à voir à environ 40 mètres de profondeur et se transforme en une grandiose patinoire l’hiver venu. C’est aussi l’épicentre de diverses réserves naturelles où divers animaux sauvages se retrouvent.

[Lac Baïkal] Katvic, Shutterstock, 740649550
  1. Lac Tanganyika, Afrique centrale – 1 470 mètres de profondeur.

On estime qu’il s’agit également du deuxième plus grande écorégion d’eau douce du monde en volume. Le lac, situé en Afrique centrale, est réparti entre quatre pays – la Tanzanie, la République démocratique du Congo, le Burundi et la Zambie. Michel Sardou chantait déjà les louanges du lac dans sa chanson à succès Afrique adieu, chef d’œuvre de biodiversité. Aux abords du parc national de Gombe Stream, le lac ne compte pas moins de 400 espèces de poissons, mais également des reptiles, des oiseaux pêcheurs et des hippopotames.

Littoral burundais du lac Tanganyika près de Nyanza Lac, Robin Nieuwenkamp, Shutterstock, 1550752166
  1. La mer Caspienne – 1 025 mètres (3 363 pieds).

Et oui on voit votre surprise, celle que l’on qualifie souvent de plus grande mer fermée du monde avec son écrasante superficie et sa singulière salinité, n’est autre qu’un lac sur un point de vue strictement juridique. La mer Caspienne n’a pas d’écoulement et est limitée par le Kazakhstan, le Turkménistan, l’Iran, l’Azerbaïdjan, la Russie. Outre ses dimensions atypiques, le lac se caractérise également par son abondance en esturgeons pourvoyeur de caviar. À noter, la mer Caspienne est également, parmi notre sélection, la destination la plus proche de France. 

[Mer Caspienne], Ekaterina Kuchina, Shutterstock, 1437526361
  1. Lac Vostok, Antarctique – 900 mètres (3000 pieds).

Niché à l’autre bout de la planète, le lac Vostok est le plus grand des quelque 400 lacs sub-glaciaires connus de l’Antarctique. Le lac est situé sous la station russe de Vostok. Ce lac d’eau douce, recouvert de pas moins de 4000 mètres de glace, porte en son sein des organismes ayant vécu il y a des millions d’années et qui nous étaient jusqu’alors tout à fait étrangers. Terrain d’étude de prédilection pour nombre de chercheurs, le lac Vostok offre également un panorama unique à ses visiteurs les moins frileux.

[Antarctique], Free-Photos, Pixabay, 690964_1280
  1. Lac O’Higgins-San Martín, Chili & Argentine – 836 mètres de profondeur.

Situé en Patagonie, ce lac d’origine glaciaire a une superficie de 1 013 km et une longueur de littoral de 525 km. Vu d’en haut, le lac se compose d’une série de vallées inondées en forme de doigts, dont 554 km au Chili et 459 km en Argentine. Baptisé lac O’Higgins au Chili et lac San Martìn en Argentine, cette impressionnante étendue d’eau turquoise présente des décors idylliques sur fond de Cordillère des Andes. Entre roches volcaniques eaux à perte de vue, un grand sentiment de liberté nous étreint. Attention toutefois, les vents sont violents.

[Lac O’Higgins-San Martín], Alefacal, Pixabay, 5185470_1280
  1. Lac Malawi, Mozambique, Tanzanie, Malawi – 706 mètres (2 316 pieds).

Le troisième lac le plus grand d’Afrique, le lac Malawi est le plus méridional des lacs de la vallée du rift. Il se distingue par une faune aquatique remarquable qui fait le bonheur des plongeurs du monde entier. Frontière naturelle entre la Tanzanie, le Mozambique et le Malawi, le lac Malawi est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1984. Destination idéale pour un moment de détente et de romantisme, le lac se conjugue tout à fait avec les safaris de Zambi et du Malawi. En bonus, les eaux du lac sont à 24 degrés minimum même durant les époques les plus fraîches.

Paddlers explore Lake Malawi in a kayak, SAPhotog, Shutterstock, 254903929
  1. Issyk Kul, Kirghizistan – 668 mètres (2 192 pieds).

Bien qu’il soit entouré de sommets enneigés, Issyk Kul ne gèle jamais, d’où son nom, qui signifie “lac chaud” en langue kirghize. Le lac est l’un des plus grands d’Asie centrale et est un point clé du tourisme au Kirghizistan, différentes stations balnéaires se sont développées autour du lac ces dernières années. La région offre de nombreuses possibilités de promenade autour du lac, à pied , à vélo ou à cheval.

[Issy Kul], Vladimir Ivanov, Unsplash, xT2N4z9VcsQ
  1. Grand lac des Esclaves, Canada 614 mètres (2 015 pieds)

Si son nom ne nous fait pas rêver de prime abord, le Grand lac des Esclaves, baptisé ainsi d’après le nom d’une tribu des premières nations, offre un panorama des plus agréable au Canada. Il est le lac le plus profond en Amérique du Nord avec une superficie de 27 200 km2. Libre de glace entre les mois de mai et septembre, c‘est aussi un lieu incontournable pour pratiquer diverses activités aquatiques et nautiques. La pêche sportive y est notamment très pratiquée.

[Grand Lac des Esclaves] , GeGiGoggle, Shutterstock, 548576452
  1. Crater Lake, Oregon, États-Unis 594 mètres (1 949 pieds).

Le lac  est venu se nicher et remplir en partie une caldeira profonde de près de 2 148 pieds (655 m) qui a été formée il y a environ 7 700 ans par l’effondrement du volcan Mazama. Il aura fallu près de 500 ans pour remplir ce trou béant au cœur du volcan. Un lac en altitude aux somptueuses nuances de bleu et une vue imprenable sur la chaîne des Cascades au sud-ouest de l’état de l’Oregon.

Crater Lake, Donwhite84, Pixabay, 950830_1280
  1. Matano, Indonésie – 590 mètres (1 936 pieds).

Aussi connu sous le nom de Matana, c’est l’un des deux principaux lacs du système du lac Malili. Le lac s’est formé à partir de milliers de petites sources. Ses eaux d’une clarté incomparable abrite de nombreuses espèces de poissons. Avec une petite île arborée en son centre, le lac a beaucoup de cachet. Matano dérivé de Dongo qui signifie printemps en Sorowako, idéal pour ce lac entouré par les montagnes où il fait bon vivre. Le lac se distingue également par ses nombreuses cavernes sous-marines à explorer. Passage inévitable pour une lune de miel réussie en Indonésie.

[Matano], Muhammad Syahdan, Shutterstock, 1746098924

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici