Mount St Michel in Normandy

La France est un pays dont les paysages, l’histoire, la gastronomie, les bâtiments et les monuments demandent à être explorés et appréciés en toute tranquillité, à votre rythme. Pour y parvenir, il n’y a pas de meilleur moyen que de rouler sur les routes françaises, en décidant où, quand et pour combien de temps nous allons nous arrêter à chaque point qui attire notre attention.

Rivières, plages dorées, châteaux, palais, montagnes, lacs, villages médiévaux, paysages de guerre et vignobles vous attendent sur ces dix routes que Skyscanner veut vous proposer pour profiter du meilleur de la France.

La route des plages de Normandie et de Bretagne

Les amateurs d’histoire, d’architecture et de beaux paysages apprécieront les moins de 200 km qui séparent la petite ville de Honfleur du mythique, et photographié à satiété, le Mont St Michel.

Dormant dans l’estuaire de la Seine, Honfleur était autrefois un port stratégique important et un point de traite des esclaves. Aujourd’hui, sa belle promenade riveraine est l’endroit idéal pour prendre un verre de vin tout en contemplant la Seine.

La Seconde Guerre mondiale pourrait se décider sur les plages que vous découvrirez ensuite. La ville tranquille d’Arromanches est située dans ce qui s’appelait Gold Beach le 6 juin 1944. Le musée de ce qui s’est passé pendant le débarquement de Normandie n’est pas loin d’ici et documente également le bain de sang qui a eu lieu lors de la prise d’Omaha, la plage suivante de l’itinéraire.

Essayez de vous débarrasser de l’horreur de la guerre en contemplant les falaises spectaculaires et la beauté des plages d’où vous partirez, en traversant la campagne, pour atteindre le Mont St Michel. Cet endroit, visité par des millions de personnes chaque année, est l’un des plus emblématiques de France. L’ancienne abbaye est un lieu de pèlerinage depuis 700, profitez-en et essayez d’y passer la nuit. C’est quelque chose de magique que vous n’oublierez pas.

L’itinéraire des châteaux de la Loire

Il y a environ 200 châteaux sur les rives du plus long fleuve de France, la Loire. Au cours des XVIe et XVIIe siècles, les nobles français nourrissaient leur ego en érigeant ces somptueuses forteresses qui répondaient plus par la volonté de montrer leur puissance que par un réel intérêt militaire.

Il est presque impossible de voir toutes les fortifications qui en valent la peine, à moins d’avoir des semaines. C’est pourquoi un itinéraire recommandé et réalisable en 3 ou 4 jours est celui qui va d’Orléans à Tours en passant par Blois. Sur la route, vous pourrez admirer des châteaux tels que Chaumont, Chambord, Chenonceau, Cheverny ou Valençay. Un voyage dans la machine à remonter le temps jusqu’à l’époque opulente qui a précédé la Révolution française.

L’itinéraire de l’Occitanie française (région Midi)

Le Tarn-et-Garonne offre au voyageur de bons vins, fromages et gastronomie en général pour accompagner un itinéraire de moins de 200 km, marqué par des villages médiévaux et de beaux paysages.

En quittant Toulouse, nous nous rendrons dans la ville de Montauban avec ses belles façades en briques rouges. Puis nous continuerons vers Cordes Sur Ciel, un village médiéval où vous raconterez 800 ans en arrière, vers la France des Cathares.

Le dernier arrêt sur la route se fera dans un village classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Albi, berceau de l’extravagante Toulouse Lautrec, est un monument en soi, mettant en valeur ses beaux ponts (dont l’un a presque 1000 ans), le Palais de la Berbie et la plus grande cathédrale en brique du monde.

L’itinéraire de la côte sud, de Montpellier à Nice

Profitez des lacs, des forêts des hautes terres et d’une côte accidentée où les yachts se balancent sur des eaux d’un bleu profond.

Commencez votre itinéraire à Montpellier et arrêtez-vous dans le petit village d’Arles, avec son amphithéâtre romain, avant d’arriver à Marseille. Il serait souhaitable de passer au moins une journée dans la capitale européenne de la culture en 2013, avant de couvrir la dernière étape du voyage. Ne choisissez pas les routes principales et suivez l’étroite route côtière entre forêt et mer. Vous arriverez à Nice, après avoir passé par le cinéphile Cannes, et la tentation de vous rendre à Monte-Carlo vous rendra impossible de refuser. Mets un bon costume dans ta valise et fais-le.

La route du surf et la fête : Biarritz, Toulouse et Bordeaux

Si vous recherchez l’histoire, la bonne cuisine, la fête et le surf, le triangle formé par les villes de Biarritz, Toulouse et Bordeaux s’en tiendra à vos souhaits.

Prenez votre planche de surf et surfez sur les vagues à Biarritz, l’un des meilleurs endroits en Europe pour le faire. Histoire, ambiance latine et fiesta vous attendent dans les rues de Toulouse et Bordeaux.

La Route Napoléonienne

Parfait pour les amateurs d’histoire. Ouvert en 1932, il longe des routes aux paysages de forêts, de gorges et de montagnes à travers les Alpes, reproduisant le périple de 300 km que Napoléon a suivi de son exil à l’Elbe à Grenoble en 1815, quand il est revenu pour renverser Louis XVIII.

Commencez à Golfe-Juan, sur la côte, et profitez des villages et des paysages de montagne de la N85 tout en suivant le balisage original de l’itinéraire : les aigles royaux napoléoniens.

La route des Alpes françaises

L’un des meilleurs itinéraires panoramiques d’Europe occidentale. L’itinéraire s’étend du lac d’Evian à Nice, en passant par les hauts plateaux, les grandes forêts, les glaciers et les contreforts du Mont Blanc. Si vous voulez profiter des presque 750 km du parcours sans vous presser, il est conseillé de le faire en 5 ou 6 jours. Vous pouvez donc vous arrêter à Morzine, Avoriaz, Chamonix et Megève. Parfait pour le printemps ou l’été, car certains cols de montagne seront impraticables quand le froid arrive.

L’itinéraire de la Provence française

Traversez des champs couverts de lavande pour vous rendre dans de petits villages où vous trouverez encore des marchés médiévaux typiques dans les ruelles pavées étroites.

Elle commence à Saint-Rémy-de-Provence, dont les rues Nostradamus et Van Gogh et Le Castellet ont marché. Visitez le Château Les Baux et dirigez-vous vers Lacoste et Roussillon, petits villages anciens dont les maisons semblent s’accrocher désespérément aux rochers inhospitaliers.

La route des Crêtes : Alsace et Lorraine

Le massif vosgien, l’une des plus anciennes chaînes de montagnes de France, faisait autrefois partie de la frontière allemande. Couverte de forêts denses de bons arbres de bois, nombreux sont ceux qui disent qu’elle ressemble beaucoup à la Forêt Noire allemande.

L’itinéraire commence à l’ouest de Colmar, sur le Col du Bonhomme. Sur le chemin, vous ne pouvez pas manquer les fromages de Munster, les vues magnifiques du Col de la Schlucht, et Markstein. Si vous avez envie de vous dégourdir les jambes, il existe de nombreux endroits où vous pouvez laisser la voiture pour un moment et suivre l’un des nombreux sentiers de montagne balisés.

La route de la Côte d’Or : de Santenay à Dijon

Ce petit parcours de seulement 60 km est spécialement dédié aux amateurs de vin. Les rangs de terrasses de vignes sont suspendus au-dessus des routes D122 et N74. Parcourez avec parcimonie les villages de Puligny-Montrachet, Volnay, Beaune, Nuits-St-Georges, Vosne-Romanée, Gevrey-Chambertin et Marsannay-la-Côte. Cherchez des signes de vignobles des deux côtés de la route et profitez-en pour déguster les fantastiques vins français.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here