Nouvelle-Zélande – Christchurch et ses musées

La ville de Christchurch, à l’est de l’île du sud, en Nouvelle-Zélande, est surtout connue pour les tremblements de terre de 2011, qui ont détruit et transformé la ville à tout jamais.

Oui, l’émotion y est présente, oui, tout la ville est en travaux… Mais il y a bien plus de choses à voir que ça, laissez vous emporter et, comme nous, tombez amoureux de cette ville finalement très anglaise.

Quoi de mieux que de découvrir une ville par ses musées ? Comme dans beaucoup de pays, la Nouvelle-Zélande ne nous fait pas défaut : la culture est très accessible et les musées souvent gratuits. C’est l’occasion d’aller voir et découvrir des choses que l’on ne connait pas ou peu, et de se laisser surprendre.

On y va ?

Le Canterbury Museum

S’il ne devait y avoir qu’un seul musée à visiter à Christchurch, ce serait sans nul doute celui-ci… Situé en bordure des jardins botaniques, il retrace l’évolution de la ville de sa création à nos jours. Notre plus grand coup de cœur : la reconstruction d’une rue de l’ère victorienne grandeur nature avec les magasins et l’architecture qui va bien. Un régal ! Le plus : des mises en scènes avec des vrais objets et des mannequins, c’est un musée ludique et parfait pour les (grands) enfants (toujours).

Bien-sûr, n’oubliez pas de faire un petit tour dans les jardins sus-mentionnés, qui font partie intégrante de la ville et de son évolution. La serre est magnifique et les balades autour des plantes rares, agréables.

Le Air Force Museum

Ce musée n’est pas réellement nécessaire à la compréhension de la culture néo-zélandaise, avouons-le, mais il est gratuit alors pourquoi s’en priver ? Bien-sûr, ceux qui sont passionnés d’aviation de guerre seront à leur place, mais, je vous rassure, les autres aussi ! C’est une collection incroyable d’avions grandeur nature, ainsi que des expositions temporaires souvent basées sur le fameux devoir de mémoire… Hé oui ! La Nouvelle-Zélande aussi a envoyé des hommes au combat, et leur rend, ici, un hommage vibrant.

On a adoré : pouvoir monter dans certains modèles d’avions, les photobooth à plusieurs endroits du musée, le simulateur de vol ($5 les 5 minutes mais tellement sympa !) et, surtout, l’exposition temporaire qui nous met dans la peau d’un prisonnier de guerre : allez-vous vous en sortir vivant ? À vous de faire les bons choix !

L’Antarctic Center

Besoin de s’occuper avant de s’envoler de Christchurch pour rentrer en France (oui, je sais, la tristesse ultime) ? La solution est toute trouvée : l’Antarctic Center est à 5 minutes de l’aéroport, vous pouvez même vous y rendre à pied. Attention, c’est sans doute l’un des rares musées à ne pas être gratuit en NZ et à ne pas être donné en même temps : $60 par personne pour une entrée comprenant toutes les animations… Et, croyez-moi, vous ne voulez en rater aucune ! Il y a un bon plan qui existe, je vous le donne parce que je suis sympa : est un site internet qui permet de payer moins cher certaines activités. C’est grâce à ce site que nous avons pu profiter du musée entier à moitié prix !

Au programme : tempête de neige sous des températures négatives, tour de véhicule amphibie à chenilles sur un terrain rempli de difficultés, observations des pingouins sauvés par les employés… Et encore d’autres choses.

Le petit plus : les scientifiques présents sur la base néo-zélandaise envoient une photo chaque jour à heure fixe pour donner des nouvelles du pôle sud. Trop sympa ! Avouons-le, la visite est bien rythmée et on aimerait y passer plus de temps, mais c’est un très bon moment à passer pour une matinée ou une après-midi à occuper. Surtout pour les enfants, encore une fois, mais aussi pour les plus grands !

Alors, prêt pour une bonne dose de culture ?
Qu’est-ce qui vous tente le plus ?

Rassurez-vous, si vous préférez la nature, vous trouverez aussi votre bonheur en Nouvelle-Zélande

Laisser un commentaire