Voyage en France Lyon Les parcs et jardin à visiter à Lyon

Les parcs et jardin à visiter à Lyon

Capitale d’Auvergne-Rhône-Alpes, Lyon est une ville hautement touristique. Elle est surtout connue pour son centre historique classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Mais Lyon, ce n’est pas que l’architecture, c’est aussi un paysage verdoyant et luxuriant. Lyon, c’est une ville que l’on découvre à chaque pas. À l’heure où le soleil règne en maître, quoi de mieux que de visiter un parc ou un jardin ! Lyon en regorge à foison. Découvrez dans cet article les jardins et parcs à visiter à Lyon lors de votre séjour.

Les jardins et Parcs de Lyon à voir absolument durant votre visite

Parc de la Tête d’Or

situé sur les bords du Rhône, couvrant une superficie de 105 hectares incluant un lac de 16 hectares, le Parc de la Tête d’Or est le plus grand et le plus célèbre des parcs de Lyon. L’entrée est gratuite et ouverte au public. Il comprend un parc zoologique et un jardin botanique avec sept entrées, dont la plus renommée est la porte des Enfants du Rhône. Sa particularité ce sont les roseraies et les arbres plus que centenaires.

  • Les roseraies : le Parc de la Tête d’Or abrite la célèbre Roseraie Internationale de Lyon qui s’étend sur 40 000 m² avec 30 000 rosiers de 350 variétés.
  • Les arbres : le Parc de la Tête d’Or héberge plus de 8 800 arbres, dont les fameux cèdres du Liban. À l’entrée du parc, il est mis à la disposition des visiteurs un guide pour une promenade toute en beauté.

Parc des Hauteurs

Présenté comme le premier site touristique de Lyon, le Parc des Hauteurs est un jardin en hauteur, situé sur la colline de Fourvière offrant une belle vue de la ville de Lyon. On y trouve des belvédères, de pentes boisées, de prairies. Il renferme aussi des sites archéologiques, des grandes propriétés religieuses.

Par le Parc des Hauteurs, on arrive plus facilement à la basilique de Fourvière et au cimetière de Loyasse en passant par la piste de la Sarra qui est fréquentée toue l’année, pour les accrobranches, les VTT en été, le ski ou snowboard en hiver.

Le Parc des Hauteurs a en son sein :

  • les jardins du Rosaire ou les jardins des monastères de Fourvière : ces jardins abritent des potagers et des massifs de fleurs dont des collections de roses anciennes et d’hortensias.
  • Le jardin des Pivoines : le jardin des Pivoines est un jardin à thème pour les loisirs. Il a une superficie de 1 300 m² et abrite aussi une collection de pivoines.

La Roseraie Internationale

La Roseraie Internationale est un jardin botanique prestigieux qui retrace l’histoire de la rose à travers une collection rare de rosiers sauvages et historiques. Chaque année, il est organisé à Lyon à la Roseraie Internationale, la Roseraie de concours, qui est le Concours international des roses nouvelles, exclusivement dédié à la création de nouvelles variétés de roses. Plusieurs participants viennent du monde entier pour le concours.

En 2006, la ville de Lyon a reçu à Osaka, le label d’excellence en guise de récompense pour la Roseraie internationale. Ce label d’excellence a été remis à seulement 22 parcs au niveau international.

Grand Parc Miribel Jonage

Le Grand Parc Miribel Jonage, situé en périphérie de Lyon, est un parc qui a une superficie de 2 200 hectares. Il a été aménagé sur l’île de Miribel-Jonage, au milieu du XIXe siècle, à la suite du creusement des canaux pour endiguer les crues du Rhône. Aujourd’hui, c’est ce même Rhône qui coule majestueusement dans le Grand Parc Miribel Jonage et qui fait tout son charme pour devenir une attraction touristique.

Le Grand Parc Miribel Jonage est un lieu de loisirs pour les habitants du Grand Lyon et de la Côtière de l’Ain, mais aussi une zone de protection de la faune et de la flore.

Le Grand Parc Miribel Jonage n’est pas seulement un site touristique, il représente pour Lyon et son agglomération :

  • Une ressource en réserve d’eau potable,
  • Une zone tampon pour endiguer les crues en cas d’inondation
  • Un site de protection du patrimoine botanique et zoologique naturel
  • Un espace de jeux et de loisirs (base nautique, terrain de golf…)

Jardin du Musée des Beaux-Arts

Le Jardin du Musée des Beaux-Arts est un jardin de type classique de 1 200 m² qui a été réaménagé à la fin du XIXe siècle. L’architecture de cette ancienne abbaye et de sa muraille fait d’elle une forteresse pour le visiteur en quête de tranquillité.

Le Jardin du Musée des Beaux-Arts correspond à l’ancien cloître de l’abbaye au XVIIe siècle, d’où les sœurs religieuses pouvaient contempler l’extérieur. Il était une maison de prière constituée d’un bassin central avec des orangers et de fleurs exotiques en pots dans toute la cour parsemée des sculptures splendides des Saints Archanges Michel et Gabriel. C’est juste après la Révolution Française et après le départ des religieuses que le cloître a été ouvert au public.

Les premiers aménagements du Jardin du Musée des Beaux-Arts ont été effectués à partir de 1832 où on introduisit la frise du Parthénon ou frise des Panathénées et le monument des Néréides (la tombe de Xanthos). On retrouve sur les terrasses des vases décoratifs, une balustrade en pierre ornée de statues de déesses.

En 1884, Abraham Hirsch restructure le jardin et les galeries voûtées du musée lapidaire où au-dessus des arcades, on fait installer des médaillons en bronze qui représentent les illustres artistes de Lyon aux côtés de la frise grecque.

De 1990 à 1998, la dernière rénovation du musée a mis en exergue les sculptures anciennes et originales qui animaient les allées du Jardin du Musée des Beaux-Arts.

Jardin des Curiosités

Le Jardin des Curiosités a été offert par la ville de Montréal pour célébrer le vingtième anniversaire des relations de coopération avec la ville de Lyon. Depuis l’été 2001, le Jardin des Curiosités est ouvert au public.

Le jardin des Curiosités ou jardin de Montréal ou encore jardin du Belvédère a une superficie de 6 hectares. Il est situé sur les hauteurs de Saint-Just, dans le 5e arrondissement de Lyon.

Le jardin des Curiosités a six chaises sculptures incrustées dans le sol de part et d’autre du parc, ce qui apporte une touche romantique au site. On sent tout l’art Montréalais.

Parc de Gerland

Le Parc de Gerland, baptisé Parc Henry-Chabert depuis le 19 décembre 2019, est un espace vert de près de 18 hectares, situé au sud de la Lyon, sur un ancien terrain industriel.

Le projet d’aménagement du Parc Gerland a démarré en 1996 pour couvrir à terme 80 hectares. Il a été conçu pour les activités sportives, les loisirs et la découverte de la flore. Le Parc de Gerland ou Parc Henry-Chabert est constitué d’une série d’aires de jeux et de plaines cloisonnées, d’un skatepark moderne et d’un jardin botanique appelé “Megaphorbiaie”.

Le Parc de Gerland est proche du stade de Gerland.

Le Jardin du Palais Saint-Pierre

Le jardin du Palais Saint-Pierre, situé au sein du Musée des Beaux-Arts, est l’un des plus beaux jardins de Lyon. Il est conçu comme un musée de sculpture. C’est un endroit pour rechercher le calme et la beauté. Le jardin du Palais Saint-Pierre se trouve à l’ancien cloître du monastère de Saint-Pierre.

Le jardin du Palais Saint-Pierre se trouve sur la place des Terreaux dans le 1er arrondissement, en plein cœur de Lyon. Il a les mêmes heures d’ouverture et de fermeture que le Musée des Beaux-Arts. Tous les jours, sauf les mardis et jours fériés, de 10 h à 18 h, mais le vendredi de 10 h 30 à 18 h.

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici