Voyage en France Lyon Presqu'ile : Visite du quartier de Lyon

Presqu’ile : Visite du quartier de Lyon

Située entre Saône et Rhône, la Presqu’île est une région centrale de la ville de Lyon qui abrite plusieurs quartiers commerçants. On y retrouve de vieux bâtiments très beaux datant du XIXe siècle ainsi que de nombreux monuments. Voilà qui fait de la Presqu’île une destination particulière pour les touristes lorsqu’ils décident de visiter Lyon. Si vous n’avez pas encore passé un séjour à la Presqu’île de Lyon, lisez cet article pour savoir ce qu’elle vous réserve.

Que voir et faire absolument à la Presqu’île ?

Voire la Place Bellecour et des Cordeliers

Située dans la Presqu’ile de Lyon, la Place Bellecour est la plus grande piétonne existant en Europe. Elle est entourée des beaux bâtiments datant du XIXe siècle. Énorme de par sa taille, elle abrite à son centre, une statue de Louis XIV sur un cheval. Cette place est aussi le site d’une patinoire pendant l’hiver. Durant cette saison, une « grande roue » est installée. Par ailleurs, la place Bellecour représente un lieu important pour le sport. En effet, chaque vendredi soir, plus précisément à 20 h 30, elle est le point de départ de la fameuse randonnée roller de Lyon.

De son côté, la Place Cordeliers est située au centre du quartier des Cordeliers, entre le quartier des terreaux et la Place Bellecour. Elle est entourée de plusieurs parmi lesquels nous pouvons citer ceux qui suivent.

  • La façade de Saint Bonaventure, une église qui date du XIIIe siècle. Cette façade est munie de belles portes, d’une rose et de statues de Saint Bonaventure avec son maître Saint François.
  • La grande façade du magasin Saturene, datant de la fin du XIXe siècle. Elle est impressionnante de par son grand visage et de deux lions rigolards derrière les statues cariades.
  • La Boursequi est une sorte de château au décor riche avec des statues.

Visiter l’Hôpital de l’Hôtel de Dieu

Cet hôpital se situe sur les berges du Rhône. Il a été construit au XIIe siècle avant d’avoir connu une rénovation au XVIIe siècle, durant la période de grande prospérité de la ville favorisée par l’essor de l’industrie de la soie. Une visite dans cet hôpital vous donnera l’opportunité de découvrir des instruments de chirurgie et des articles de pharmacie appartenant au passé sans citer les trois salles d’hôpital de l’époque ancienne. Vous pouvez alors revivre l’évolution de la médecine à travers des histoires étonnantes.

L‘Hôtel de Dieu est le premier hôpital de la ville de Lyon. Le bâtiment D dans lequel se situe le service d’anatomie-pathologie a été réhabilité en 2000. En 2011, l’Hôpital de l’Hôtel (dans sa totalité de Dieu) a été classé au titre des Monuments historiques.

Visitez le Musée des Beaux-Arts

Figurant parmi les plus grands musées d’art du vieux continent, le Musée des Beaux-Arts est un endroit incontournable quand il s’agit de visiter Lyon. C’est un musée municipal qui a été désiré dès le début XVIIIe siècle par les élites de la ville. Ce musée a été formalisé durant la révolution française. Officiellement, il a été fondé en 1801 et, deux années plus tard, il ouvrit ses portes

Il est situé au Sud de la Place des Terreaux. En 1969, des évènements vont occasionner des changements profonds dans son organisation. Le musée est alors obligé à subir un redéploiement radical de ses collections. La cour se voit ainsi dépossédé d’une grande partie des œuvres qu’il abritait au niveau du département des antiquités. En effet, les objets gallo-romains ont été transférés vers un musée nouvellement créé à Fourvière. Toutefois, cette perte a été compensée par l’arrivée d’une grande partie des collections égyptologiques issues des fouilles qu’Adolphe Reinach avait réalisées entre 1909 et 1910 à Cospos. Ces objets étant jusqu’alors gardés au Musée Guimet de Lyon.

Le Musée des Beaux-Arts est aussi l’un des musées les plus importants de France. On retrouve notamment, des œuvres de PicassoMatisse, Degas, Van Gogh ainsi que de nombreux autres. Vous trouverez également, une section égyptienne, des céramiques ainsi que de grands meubles. Le Musée occupait la première place parmi les musées les plus fréquentés de toute la Région Rhône-Alpes avant l’ouverture, en 2015, du Musée des Confluences.

Le Musée des Beaux-Arts est logé dans un ancien couvent du XVIIe siècle et équipé d’une cour assez paisible. Par ailleurs, ce bâtiment est aussi connu comme le palais de Saint-pierre.

Partez à la découverte du Musée de l’Imprimerie

Le musée de l’Imprimerie est logé dans un bâtiment renaissance. Il regroupe des expositions qui racontent l’histoire des techniques et des livres graphiques. Jadis appelé Hôtel de la Couronne, il abrite aujourd’hui, le Musée de L’imprimerie. L’édification du bâtiment remonte au milieu du XVe siècle. Il était à cette époque, une demeure privée. Le bâtiment a appartenu dans l’ordre, aux familles Varey, de Faye, de Thou qui sont toutes de grandes familles de marchands issues de Lyon.

S’agissant du musée, il a ouvert ses portes en 1964 dans ce bâtiment. Grâce à la richesse de son patrimoine, ce musée s’est positionné parmi les plus importants d’Europe. Durant la période 2007-2013, le musée a vu son taux de fréquentation accroître de manière exponentielle avec des visiteurs composés davantage de jeunes. En 2014, le Musée de le l’Imprimerie a fêté ses 100 ans d’existence et a présenté une nouvelle fois, sa collection permanente et une nouvelle dénomination : Musée de l’Imprimerie et de la Communication Graphique. Ce nouveau nom évoque son implication dans la modernité. Les collections de ce musée ont assisté et ont gardé en mémoire, les évolutions qui se sont opérées dans les industries graphiques. Vous y trouverez donc, aux côtés des produits dits nobles, à savoir, le livre ou l’estampe, toutes sortes d’imprimés comme le ticket de bus, la casquette du « Tour de France » ou encore la pochette de disque des années 1960.

La Place des Jacobins

Cette place se situe au centre du deuxième arrondissement. On compte une douzaine de routes qui se rejoignent sur la Place des Jacobins. Au centre, se trouve une grande fontaine construite en 1885. Par ailleurs, cette fontaine est inscrite au titre de monument historique.

Cette place s’appelait par le passé, Place Confort. Après 1782, elle prit le nom Place des jacobins suivant le nom des religieux qui s’étaient installés dans les tènements du côté de cette place.

Quel est l’arrondissement de la Presqu’île ?

La Presqu’île s’étend sur les 1er et 2e arrondissements de la ville de Lyon. Elle est longue d’une superficie de 4,5 km et s’étend des terreaux, aux pieds de la colline de la Croix-Rousse jusqu’à la pointe du confluent. Elle est en outre constituée de plusieurs quartiers.

Où dormir à la Presqu’île ?

Si vous cherchez où dormir dans Lyon, vous avez divers choix d’hôtels situés à La Presqu’île. Parmi cette grande diversité de lieux, nous pouvons citer :

  • l’Hôtel Vaubecour, situé à environ 1,6 km du Musée des Beaux-arts et à 40 mètres de la gare de Lyon.
  • l’Hôtel Carlton LyonMGallery Hotel Collection qui occupe un bâtiment qui date de 1894. Il est situé à 5 minutes à pied de la station de métro des Cordeliers.
  • l’Hôtel de l’Abbaye qui se trouve à environ 1,3 km du musée miniature et cinéma

À présent, vous pouvez tranquillement partir découvrir La Presqu’île.

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici