Voyage Dans quels pays la vente d'huile de CBD est-elle légale ?

Dans quels pays la vente d’huile de CBD est-elle légale ?

L’huile de CBD est une substance extraite d’une plante connue sous le nom de cannabis. Cette substance est très différente de la drogue produite généralement à partir de la même plante. Elle peut soigner plusieurs maux, et ceci sans provoquer d’addiction ou d’effet psychotrope. Mais voilà, tous les pays ne sont pas du même avis à ce sujet, car certains spécialistes considèrent qu’il reste malgré tout risqué de consommer une substance extraite du cannabis. Mais dans ce cas, où la vente d’huile de CBD est légale ?

La législation française sur la vente d’huile de CBD

Lorsqu’on parle du cannabis, la première chose à laquelle on pense généralement, c’est la marijuana. Cette drogue est produite à base des plantes du cannabis, et peut avoir des effets très nocifs sur la santé. C’est un produit très addictif en raison du fort taux de THC qu’il contient et qui provoque des effets psychotropes, tels que :

  • L’euphorie
  • La somnolence
  • La diminution des réflexes…

C’est pour cette raison que partout dans le monde, il est interdit d’en vendre ou d’en consommer. Toutefois, il faut quand même noter que le cannabis lui-même n’est pas à proscrire, car en dehors du THC, cette plante contient aussi du CBD.

Le CBD est la substance active qu’on retrouve en grande quantité dans le chanvre. Il ne s’agit pas d’une drogue, mais d’un produit qui possède de nombreuses propriétés thérapeutiques.

C’est ce qui explique pourquoi la vente d’huile de CBD est un sujet aussi controversé dans le monde. Certains pays considèrent ce produit comme légal, en raison de ses bienfaits pour la santé. Par contre, puisque cette huile peut parfois contenir des traces de THC, certains pays la considèrent comme étant aussi risqué que la marijuana.

Ainsi, en France par exemple, la législation est assez précise sur le sujet. Le cannabis est tout simplement interdit sur le territoire national, que ce soit sur des espaces publics ou des domaines privés. Personne n’a le droit de consommer ou de vendre des produits dérivés de cette plante, encore moins la plante elle-même.

Toutefois, étant donné qu’il existe plusieurs variétés de cannabis, la loi a prévu une dérogation exceptionnelle pour permettre son utilisation dans certains cas. Il faut noter quand même que seules les plantes de cannabis contenant moins de 0,2% de THC sont autorisées sur le territoire français.

Dans ces conditions, on doit reconnaitre qu’il existe un certain flou quant à la légalité de la vente d’huile de CBD en France. Alors pour résumer, on peut dire que la vente de ce produit est légale, à condition qu’il ne contienne pas la moindre trace de THC. Pour cela, vous pouvez voir un site de vente de CBD et vous assurer qu’il respecte les règles de votre pays.

La législation française sur la vente d'huile de CBD

Qu’en est-il des autres pays ?

Comme vous avez pu le voir, la France autorise la vente d’huile de CBD sous certaines conditions. La législation à ce sujet peut énormément varier d’un pays à un autre. A ce propos, il faut savoir qu’il existe quatre types de législation :

  • L’autorisation pure et simple en raison des vertus thérapeutiques du produit
  • La légalité
  • La dépénalisation
  • L’illégalité totale.

Lorsqu’on s’intéresse aux États-Unis par exemple, on se rend compte qu’il y a certains États où ce produit est légal, et d’autres où sa consommation est interdite. Alors si vous habitez en Jamaïque, au Pérou, en Argentine ou en Colombie, vous pourrez utiliser le CBD en toute légalité. Mais dans la plupart des autres pays d’Amérique, ce produit est illégal.

La vente d’huile de CBD au Canada et l’utilisation du cannabis sont autorisés par la loi. En Afrique par contre, la grande majorité des pays interdit la vente ou la consommation du cannabis et de ses dérivés, en dehors de l’Afrique du Sud et du Zimbabwe.

Pour ce qui concerne l’Europe, les pays qui autorisent le CBD sont :

  • L’Italie
  • La Pologne
  • L’Espagne
  • La Grèce
  • La Turquie
  • La France dans une certaine mesure…

Quels sont les sanctions pour la vente d’huile de CBD dans le monde ?

Lorsque les règles établies par la législation vis-à-vis de la vente ou de l’utilisation de l’huile de CBD ne sont pas respectées, les autorités sont en droit de prononcer des sanctions pénales. Ces sanctions peuvent varier en fonction de la quantité de CBD retrouvée en possession d’une personne, ou de l’usage qui en est fait.

En effet, dans certains pays, la vente d’huile de CBD est plus sévèrement punie que son usage à des fins personnelles. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une infraction à la législation qui peut vous valoir une lourde peine d’emprisonnement.

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici