On dit que vous faites votre chemin en marchant…. Découvrez les paysages spectaculaires du Canada dans le parc national Banff, un paradis pour les randonneurs.

Avec plus de 1 000 milles de sentiers et de sentiers bien préservés, une grande variété d’espèces sauvages et de paysages de hachettes, il n’est pas surprenant que le parc national Banff, l’un des plus visités au Canada, soit l’endroit préféré pour se détendre de tout et rechercher ces moments de paix.

Entrez dans ce magnifique site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous pouvez faire un itinéraire classique ou opter pour des environnements plus inconnus. Vous pouvez même prendre la promenade des Glaciers à partir de Lake Louise et vous rendre en voiture au parc national Jasper adjacent. Près de Calgary, le parc national Banff est parfait pour la randonnée pédestre, peu importe votre niveau. Plongez-vous dans la nature et laissez-la vous surprendre.

Pourquoi tu dois marcher à Banff

Le parc national Banff est la capitale canadienne de la randonnée pédestre. Il a différents types de terrain qui s’adaptent au niveau et à la forme physique de n’importe quel randonneur. Il offre aussi une grande variété de paysages, des lacs d’eau cristalline aux sommets enneigés ou aux forêts feuillues, des glaciers aux vallées profondes… Tout contribue à une faune riche : orignaux, loups, ours et même quelques caribous. Quand vous viendrez, n’oubliez pas de prendre l’appareil photo et de le mettre dans le sac à dos.

Si vous voulez vous évader de la routine quotidienne, vivre pleinement la nature, profiter de l’air frais et faire de l’exercice dans un environnement incomparable, n’hésitez pas et visitez le parc national Banff.

Le meilleur moment pour faire de la randonnée pédestre à Banff

Juillet à la mi-septembre est la meilleure période pour faire de la randonnée pédestre à Banff. Le climat est chaud et la plupart des routes sont ouvertes. Jusqu’à fin juin, de nombreux passages sont encore recouverts de neige et il y a un risque d’avalanches. Au début du mois de juin, certaines entreprises touristiques démarrent également, comme les excursions en bateau, qui durent jusqu’à la mi-octobre environ.

Si vous décidez de sortir de la saison, ne quittez pas les routes basses et n’essayez pas les pentes exposées au sud près de la ville de Banff, car ce sont les routes les moins boueuses. Juin est habituellement le mois le plus pluvieux des Rocheuses canadiennes, mais c’est aussi l’une des plus belles périodes de l’année, lorsque tout est en fleurs et que les chances de voir des animaux sauvages augmentent. Si vous louez une voiture à Banff, rappelez-vous que certaines routes peuvent être fermées à cause du mauvais temps.

Il y a une grande variété d’hôtels à Banff, des chalets typiques en bois à côté de la route aux complexes d’appartements modernes avec tout le confort du centre ville. Naturellement, en haute saison, il y a plus de trafic touristique et les prix des hébergements augmentent, donc il vaut encore mieux y aller fin septembre ou début octobre. Bien que le temps soit toujours imprévisible, il fait généralement un peu plus froid en cette saison, mais c’est la température idéale pour les randonnées. De plus, les couleurs du feuillage en automne sont impressionnantes. Si vous voulez, jetez un coup d’oeil aux températures moyennes de Banff.

Comment se rendre à Banff

Bien qu’il y ait plusieurs façons de s’y rendre, les gens choisissent habituellement de prendre l’avion pour l’aéroport international de Calgary (YYC). Il y a des vols directs de la plupart des villes des États-Unis et du Canada, comme Los Angeles, Vancouver, Newark, Chicago ou San Francisco. Les compagnies aériennes qui desservent Calgary sont Air Canada, WestJet, United Airlines et Delta. Une fois à Calgary, vous devrez parcourir 145 kilomètres sur la route transcanadienne AB-1W pour vous rendre à Banff. À l’aéroport de Calgary, vous trouverez de nombreuses compagnies de location de voitures, mais vous devriez toujours réserver à l’avance. Et pour vous faciliter la tâche, cliquez simplement sur le lien ci-dessous.

Les meilleurs sentiers de randonnée de Banff

Le parc national Banff a tellement d’itinéraires que vous devrez profiter au maximum de votre temps. Voici les plus célèbres, qui sont aussi très faciles à faire depuis Banff ou Lake Louise.

Canyon Johnston

Un parcours détendu, plutôt une promenade, qui va de la promenade de la Bow Valley jusqu’à la cascade de ce canyon impressionnant.

Route du Hoodoo

Pour commencer cette route, vous devrez atteindre Surprise Point juste à l’extérieur de Banff. Cet itinéraire ne présente pas beaucoup de difficultés, puisque vous marchez à travers la forêt, mais il vous permet de vous imprégner d’un paysage naturel onirique, avec les hauts et minces sommets connus sous le nom de “hoodoos”.

Iceberg de lac

Ne le dis pas à tes amis, ce sera ton petit secret. Une route à pente moyenne qui passe au-dessus de la chute Bow Falls. Il est parfait pour les randonneurs plus expérimentés. Le parcours se termine par un impressionnant lac d’eau verte surplombant le monumental glacier Bow.

Route du Mont-Sulphur

Un parcours en pente vous mènera au sommet, où vous aurez une vue splendide sur la vallée de la Bow. Après une dure journée de marche, offrez-vous une séance rafraîchissante dans les thermes.

Plaine des six glaciers

Cet itinéraire d’une demi-journée offre sans aucun doute la vue la plus panoramique de Banff. Il suit la rive du lac Louise, puis grimpe et contemple les magnifiques vues sur le lac, les glaciers et les sommets enneigés. Faites un arrêt pour vous ressourcer dans le charmant petit salon de thé, avant de continuer un kilomètre et demi plus loin jusqu’au point d’observation du glacier Victoria.

Les pas de géant

Admirez la chute d’eau qui surplombe les immenses blocs de pierre connus sous le nom de marches géantes. Ce parcours court, idéal pour la fin de l’été, peut être combiné avec celui qui vous mène au lac d’Annette.

Lac Caldron

L’un des itinéraires de jour les plus populaires à Banff, et aussi épuisant. Mais la bonne nouvelle, c’est que vous pouvez profiter de vues spectaculaires sur le lac Peyto et le champ de glace de Wapta. Vous pouvez même apercevoir une chèvre de montagne en route vers l’un des lacs alpins.

Ce que vous ne pouvez pas manquer à Banff

La passerelle du glacier, Jasper

Je suis sûr que tu vas avoir une crise cardiaque. Cette passerelle aérienne au bord de la falaise est reliée à un belvédère en verre situé à 918 mètres du sol. Si vous levez les yeux, vous pouvez voir comment les aigles traversent le ciel. Regardez en bas et vous aurez devant vous toutes les chutes d’eau et les vallées qui ont formé les glaciers.

Lieu historique: les grottes et la hoya

Banff est le troisième plus vieux parc national du monde. Vous trouverez ici des expositions et des concours qui commémorent le réseau des parcs du Canada. Vous pouvez voir (et sentir) les sources chaudes à l’intérieur des grottes et un magnifique point d’eau naturel émeraude en face d’eux.

Chutes d’eau en arc de cercle

L’un des sites les plus emblématiques de Banff sont les chutes Bow : larges, mais pas très hautes, les eaux vives de ses rapides ont fait l’objet de nombreux films hollywoodiens.

Bains thermaux

Profitez des eaux riches en minéraux et des vues spectaculaires sur les sources thermales. Bateau jusqu’aux bains thermaux des sources thermales de Banff Upper Hot Springs dans le mont Sulphur. C’est le meilleur moyen de soulager les douleurs et les raideurs musculaires après une longue journée de route.

Conseils

Si vous partez en randonnée, la règle d’or est d’être prêt. Mais ne vous inquiétez pas, la randonnée à Banff ne nécessite aucune préparation particulière. Mais il y a d’autres choses que vous devez garder à l’esprit.

Parlez à quelqu’un de l’itinéraire que vous allez prendre et de l’heure à laquelle vous prévoyez revenir.

Apportez quelque chose à manger et au moins un litre d’eau.

Le temps en montagne peut changer en un instant, alors mettez des couches de vêtements et portez de l’équipement imperméable.

Une carte est fondamentale. Et n’oubliez pas de vérifier si les routes sont fermées avant de partir. N’oubliez pas d’adapter le parcours à votre capacité et à votre condition physique.

Bien qu’ils soient plutôt timides, vous pouvez voir des cerfs ou des wapitis. Le mieux est de rester loin d’eux. Il est normal de voir des ours noirs et bruns à Banff, n’oubliez pas de toujours emporter votre vaporisateur antique avec vous, de faire du bruit en marchant et de prévenir les gardes du parc si vous en voyez.

Et un classique : quand vous allez à la montagne… laissez vos empreintes de pas et n’emportez que des souvenirs avec vous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here