Bien que plus petit que les autres États, Victoria compte autant de parcs naturels, de diversité naturelle, d’endroits éloignés, de force urbaine et de chaos que ses grands voisins.

Melbourne, la deuxième plus grande ville d’Australie, occupe une baie au sud et est un hybride d’influence mondiale. L’art, la musique, le théâtre, le cinéma et la gastronomie sont accessibles à tous les budgets et, bien que la ville ait l’impulsion des meilleurs baristas du pays, sa rime est calme et amicale.

Melbourne

Sophistiqué et élégant, moderne et naturel, le paysage physique et culturel de Melbourne est façonné par une population dynamique et toujours vorace de culture globale. Le résultat est multiculturel et une ville qui peut se vanter d’être la plus accessible d’Australie. L’architecture victorienne élaborée et les boulevards bordés d’arbres et prestigieux reflètent l’histoire de la ville.

Place de la Fédération : Le noyau en acier et cristal de la ville relie le centre avec la rivière Yarra. Chaque année, des milliers de visiteurs et de touristes se rassemblent dans sa cour vallonnée pour des événements culturels, des émissions sportives, des cours de taichi, du jazz crépusculaire et des afrobeats.

Des lieux culturels comme l’Australian Centre for the Moving Image lui donnent vie. Il s’agit d’un projet ambitieux dédié à l’interprétation et à l’analyse de l’image en mouvement.

Dans ses quatre étages, elle dispose de deux cinémas, de la Screen Gallery et propose des ateliers. Le Centre Ian Potter abrite la National Gallery of Victoria Australia, qui abrite plus de 20 000 œuvres d’art australien des époques coloniale et contemporaine.

Sur les rives de la Yarra se trouve la Birrarung Marr, un ajout créatif aux parcs et jardins de la ville.

Rue Swanston : C’est l’emplacement de l’hôtel de ville de 1874, autrefois la principale salle de concert de la ville.

On y trouve également la State Library of Victoria, qui présente une façade néoclassique, des millions de cartes, de photographies, de livres et d’autres publications, ainsi que l’impressionnante salle de lecture LaTrobe, une salle de lecture octogonale et voûtée pour le plaisir de tous.

De plus, les bains de la ville de Melbourne, de style néo-baroque, servaient à l’origine de bains publics afin d’empêcher les habitants de se laver dans la sale Yarra dans les années 1860 ; aujourd’hui, c’est un endroit magnifique pour la baignade, le squash et plus encore.

Queen Victoria Market : L’un des plus grands marchés extérieurs de l’hémisphère sud et le plus grand de Melbourne. Plus de six cents vendeurs mettent leurs biens en gage ici et cet endroit est en affaires depuis plus de 125 ans.

Vous trouverez de tout, d’un brie parfait aux mocassins usés. Le marché nocturne est animé de fin novembre à mi-février. L’école de cuisine du marché Queen Victoria offre également une variété d’excellents cours de cuisine qui varient selon la saison.

Docklands : Près de l’arrière de Southern Cross Station, les Docklands étaient autrefois une zone de zones humides et de lagunes utilisées par les koories comme terrains de chasse.

Jusqu’au milieu des années soixante, c’était la principale zone industrielle et portuaire de la ville. Ces dernières années, le quartier a été approprié par des promoteurs immobiliers entreprenants et est aujourd’hui un confluent d’immeubles résidentiels de grande hauteur, bordés par des restaurants, des commerces et des bars.

Un monument intéressant que l’on peut visiter ici est le pont Webb, une structure sinueuse qui rappelle un piège à anguilles.

Melbourne Museum : Au milieu des Carlton Gardens, ce musée est présenté comme le plus grand et le plus innovant de l’hémisphère sud.

Il met l’accent sur l’éducation et l’interaction et ses principales attractions sont Bunjilaka, le Centre aborigène, une galerie forestière animée et la galerie de l’Australie, avec une exposition consacrée à la grande icône australienne Phar Lap, et une autre consacrée au programme de télévision Neighbours, tourné dans la ville australienne.

Kilda : C’est le quartier résidentiel balnéaire le plus célèbre de Melbourne et il maintient un état perpétuel de changement fascinant.

Son passé a été turbide et marginal jusqu’à l’inévitable “gentrification” des années 1990 et l’augmentation des prix de l’immobilier jusqu’à la stratosphère.

Hôtels Proliferaron, salles de danse, bars, restaurants, cafés et boîtes de nuit. C’est un endroit idéal pour se promener et profiter des loisirs à tout moment de la journée dans ses locaux et commerces. Ses artères principales sont Fitzroy St. et Acland St. et elles sont pleines de cafés et pubs classiques.

Luna Park : Un symbole du quartier de St Kilda depuis 1912 est ce parc d’attractions qui conserve l’atmosphère classique du carnaval.

Il met en valeur la belle entrée avec l’immense rire de la lune, les montagnes russes en bois et le magnifique manège. Un lieu fascinant qui fascinera les amateurs de foires et de coins comme Coney Island à New York.

Williamstown : Une région maritime avec des promenades pittoresques qui se remplissent de gens chaque week-end.

Elle est bordée de bâtiments historiques. On y trouve de nombreux endroits intéressants comme le Musée maritime, le dragueur de mines de la Seconde Guerre mondiale, le Musée ferroviaire de Williamstown ou le Musée et planétarium des travaux scientifiques.

Autres endroits à Victoria

Great Ocean Road : Si vous suivez cette route qui serpente de Torquay à Warrnambool, vous devez descendre par la fenêtre pour capter un parfum unique de buissons, de plage, d’eucalyptus et d’eau salée.

Les habitants l’appellent le “Grand serpent de mer du bitume” parce qu’il serpente à travers les plages typiques de haute mer avant d’entrer dans les chaînes des Otway Ranges juste après Apollo Bay.

Si vous conduisez, vous devez vous arrêter régulièrement pour profiter des vues et des koalas. Une fois passée la baie d’Apollo, la révolte de la côte des naufrages inspire des histoires de navires fantômes habitant la région.

Torquay : C’est la capitale du surf de Victoria. Ici même les bancs des parcs sont en forme de planches de surf et c’est un endroit très fréquenté dans la région pour être équipé de tout le nécessaire pour la pratique de ce sport.

Parc national de Port Campbell : Le tronçon le plus photographié de la Great Ocean Road présente des falaises calcaires verticales se dressant contre une mer agitée.

Depuis des millénaires, les vagues et les marées n’ont cessé de sculpter la roche tendre en une série de colonnes, de gorges et d’arcs fascinants.

Les marches de Gibson, sculptées à la main dans les falaises au XIXe siècle (et remplacées plus tard par des marches en béton), descendent jusqu’à la plage animée de Gibson où, comme d’autres sur cette partie de la côte, la baignade n’est pas recommandée. Bien que vous pouvez marcher le long de la plage avec soin pour ne pas être pris par la marée.

Les Douze Apôtres sont les formations rocheuses les plus célèbres de Victoria. Ces colonnes solitaires de roches ont été laissées à la merci de l’océan car le cap auquel elles étaient attachées a été érodé.

Actuellement, il n’en reste plus que six et vous pouvez les voir des points de vue. Le centre d’accueil propose une exposition explicative. La partie supérieure des falaises est entourée de passerelles en bois, avec points de vue et poignées.

Réserve de Tower Hill : Une immense caldeira formée par une éruption volcanique il y a 30 000 ans. Les objets autochtones découverts dans les cendres volcaniques montrent qu’à cette époque, les autochtones vivaient dans cette région.

La réserve est gérée conjointement par Parcs Victoria et la Worn Gundidj Aboriginal Cooperative, qui gère le centre d’accueil. Il y a d’excellents sentiers de jour, y compris l’ascension abrupte de 30 minutes du Peak Climb, avec des vues spectaculaires à 360º.

Portland : C’est ici que la première colonie européenne de Victoria a vu le jour. C’était autrefois une base pour la chasse à la baleine et au phoque.

Portland est le seul port en eau profonde entre Melbourne et Adélaïde. Son esthétique coloniale, en supprimant certains éléments industriels, est la plus attrayante.

De Portland, vous pouvez vous diriger vers le nord en direction de Heywood et rejoindre la Princes Highway en direction de l’Australie-Méridionale ou vous diriger vers le nord-est en suivant la jolie, mais plus lente, route côtière vers Portland-Nelson Road. Cette route part de la côte vers l’intérieur des terres, mais le long de la route, il y a plusieurs sorties menant aux plages et aux parcs nationaux.

La Wimmera : une étendue infinie de champs de blé et d’élevages de moutons divisés en deux par la Western Highway, la route principale entre Melbourne et Adelaide.

Les principales attractions de la région sont le parc national des Grampians, le parc national du Mont Arapiles – le site d’escalade le plus célèbre d’Australie, que Koories appelle Djurite – et le parc national du Petit Désert.

Wimmera a été le site de la première équipe internationale de cricket de l’Australie, une équipe entièrement autochtone qui a tourné en Angleterre en 1868.

Parc national des Grampians : Les Grampians, appelés Gariwerd par les koories, sont l’un des éléments naturels les plus remarquables de Victoria, avec une grande diversité de flore et de faune, des formations rocheuses uniques, l’art rupestre aborigène, la marche en forêt et l’escalade. Je veux dire, un peu de tout pour les amoureux du plein air.

Le meilleur moment pour voir ces montagnes est au printemps, lorsque les fleurs sauvages sont à leur meilleur.

La Mallee : La Mallee tire son nom de la mallee, l’eucalyptus nain en forme de maquis qui recouvrait autrefois la région.

Cette région comprend la seule partie de l’état vraiment vide, une lande connue sous le nom de “Pays du soleil couchant”, et le sentiment d’isolement et d’immensité qu’elle offre est impressionnant, ainsi le voyageur n’a pas besoin de visiter le centre de l’Australie pour avoir une idée de ce qu’est l’arrière-pays.

Big Desert Wilderness Park : Un des meilleurs endroits pour voir le désert australien, avec une superficie de 113 500 hectares. Une terre désertique sans routes, sentiers, installations ou eau.

Vous pouvez faire des excursions et camper, mais seulement si nous sommes des randonneurs très expérimentés ou si nous allons avec un.

Le paysage est presque entièrement constitué de dunes de sable, de crêtes de grès rouge et de mallee, bien qu’il y ait aussi une flore et une faune abondantes.

Rivière Murray : La rivière Murray est la plus importante voie navigable intérieure d’Australie et constitue la plus grande partie de la frontière entre le Victoria et la Nouvelle-Galles du Sud.

Le Murray s’étend de la Great Dividing Range dans le nord-est de Victoria jusqu’à Encounter Bay dans le sud de l’Australie, à plus de 2 700 km, ce qui en fait le troisième fleuve navigable le plus long au monde.

Parc national de Hattah-Kulkyne : Il a un terrain sec et sablonneux couvert de broussailles ainsi que des zones fertiles sur les rives de la rivière bordées d’eucalyptus rouges et bicolores.

La région du lac est parfaite pour l’observation des oiseaux. Vous pouvez profiter de deux itinéraires nature différents en voiture et d’un réseau d’anciennes pistes chamelières. Il est possible de camper dans le parc.

Echuca:C’est littéralement “le point de rencontre des eaux” et c’est l’une des zones touristiques les plus importantes de l’état de Victoria, à seulement deux heures et demie de route de Merlbourne.

Ici, les rivières Goulburn et Campaspe rejoignent la rivière Murray. C’est un endroit populaire pour le ski nautique, les croisières en bateau à vapeur, la baignade et les vacances en bateau-maison.

Champs aurifères : La région des champs aurifères est l’une des régions les plus intéressantes de l’état, avec des rappels omniprésents de l’époque de la ruée vers l’or.

Cette région est un mélange de townships pittoresques, de centres régionaux impressionnants et de paysages vallonnés.

L’itinéraire touristique des gisements d’or englobe tous les principaux centres de la ruée vers l’or et est un excellent itinéraire pour faire du vélo ou de l’équitation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here