Voyage à Boa Vista, la ville brésilienne au nord de l’équateur.

Troisième plus grande île du Cap-Vert, Boa Vista est avant tout l’île des dunes car ses deux grandes dunes sculptées par le vent vous donneront l’impression d’être au milieu du Sahara. Bien qu’il s’agisse d’une île de dimensions modestes, puisqu’elle n’a qu’environ 30 km de diamètre, ses paysages donnent au visiteur une étrange impression d’immensité. Ses plages de sable blanc, ses salines, ses montagnes et ses oasis, ses longues routes rectilignes qui traversent la plaine désertique…. on a l’impression de parcourir de longues distances alors qu’en fait, une journée suffit amplement pour traverser l’île d’un bout à l’autre. Sa végétation est composée de cocotiers et de palmiers, et vous ne pouvez pas quitter l’île sans essayer les dattes indigènes, qui sont récoltées entre novembre et décembre. Les côtes sont constituées de magnifiques plages. Ceux du sud sont plus sûrs et plus beaux que ceux du nord, car dans ce dernier, le vent souffle fort et peut être dangereux pour les nageurs. C’est quand même l’endroit idéal pour les amateurs de planche à voile et d’autres sports nautiques. Les meilleures plages sont celles des villages de Sal Rei et Yellowfin, comme Praia de Chaves à l’ouest, célèbre pour ses dunes et ses complexes hôteliers, Praia de Curralinho, Praia de Curralinho, Praia Curral Velho et Praia Lacaçao au sud. Boa Vista est l’endroit idéal pour se détendre, profiter de la mer, du silence et des plages – qu’attendez-vous ?

Ce qu’il faut voir lors d’un Voyage à Boa Vista

De nombreuses plages de sable fin entourent l’île et jusqu’à présent il n’y a aucun signe de contamination. Le relief plat et les nombreuses dunes sculptées par le vent rappellent le Sahara. Pour les chasseurs de trésors, vous pouvez voir les restes d’un bateau depuis la côte nord de l’île. Les restes de Cabo de Santa Maria proviennent d’un navire espagnol qui a coulé le 1er septembre 1968.

Ce qu’il faut essayer

Pour ceux qui s’intéressent aux oiseaux, l’île de Curral Velho, accessible en bateau à moteur ou en canoë, abrite des albatros, des frégates, de grands oiseaux noirs et des oiseaux tropicaux. Vous pouvez également visiter le village de Povoaçao Velha, le plus ancien de l’île. Il faut aussi voir le phare de Morro Negro, situé à l’est de l’île.

Laisser un commentaire