Le Québec est la destination touristique la plus populaire au Canada. Un endroit où les habitants sont incroyablement amicaux et où le paysage est vraiment captivant. Une destination de choix pour les amateurs de plein air : forêts aux couleurs vives, lacs impassibles, ruisseaux troublés, rivières immergées ? une nature riche et sauvage. Un véritable havre de liberté et de bonheur.

Informations touristiques sur Quebec

Certains restaurants ne sont pas autorisés à vendre de l’alcool. Lorsque cela est indiqué dans la vitrine du magasin, on peut apporter ses propres boissons alcoolisées.
Comme aux États-Unis, le Québec est davantage un pays non fumeur. Il y a des chambres fumeurs et non-fumeurs dans les restaurants, mais la plupart des maisons d’hôtes et des chalets sont non-fumeurs. Les gros fumeurs feraient bien de demander.

Traditions

Quand je commenceAprès le dégel, les Québécois se rendent à la campagne pour passer quelques jours dans une cabane à sucre. Pendant cette période, la sève remonte les troncs des arbres ; c’est lorsque les troncs des érables sont coupés pour enlever la sève. Après le déjeuner avec des œufs, du bacon frit et du sirop d’érable, les Québécois goûteront au “tir”. La sève d’érable est enlevée et bouillie, puis placée chaude dans la neige pour être consommée sous forme de baguettes.
Le carnaval est un bon moment pour célébrer. Elle a lieu en février, au milieu de l’hiver, et les gens sont réconfortés par l’hiver avec de nombreux festivals et une atmosphère très animée.

Cuisine

La nourriture québécoise est semblable à celle de la France ou des États-Unis. Il y a encore quelques plats typiques comme le ragoût de cuisse de porc, le jambon au sirop d’érable ou les haricots au lard. La tourtière est un plat avec toutes sortes de viandes : le mélange de porc et de veau est encore très répandu. Les crétons, une préparation semblable aux cretons au beurre, sont servis au petit déjeuner. Ils mangent habituellement des soupes pour le premier plat. La soupe aux pois est la plus courante. Le pâté chinois, un gratin de purée de pommes de terre, de maïs et de viande hachée, est un repas qui a été préparé pour les travailleurs asiatiques lors de la construction du Trans-Canadien, très nutritif ! Pour le dessert, vous pouvez essayer les tartes au sucre, avec des pacanes (avec des noix) ou des bleuets (petites baies bleues).

La région de Lanaudière

Cette région de Lanaudière, appelée ” la région verte “, est l’endroit idéal pour faire des randonnées en pleine nature et pour découvrir la culture du lieu. Située entre le fleuve Saint-Laurent, les massifs des Laurentides, de la Mauricie et des Laurentides, elle est l’une des régions centrales du Québec. La plaine au sud concentre des villes et des villages agricoles ainsi que de nombreux sites historiques. Le Piémont, au centre, est célèbre pour ses lacs et sa nature, avec de nombreuses attractions. La plaine des Laurentides, dans le Grand Nord, est couverte de forêts sauvages et est appréciée des pêcheurs de truites et des amateurs d’aventures en plein air. Les amateurs d’animaux sauvages, et plus particulièrement les ornithologues, trouveront une aire d’observation idéale, notamment dans les réserves de La Rouge-Matawin, La Mastigouche et une partie du parc du Mont-Tremblant. L’archipel du lac Saint-Pierre, dont les paysages ressemblent aux lacs typiques de la Louisiane, abrite la plus grande réserve de hérons du Québec. Une partie de cette zone, les îles Berthier, a été officiellement reconnue comme “Réserve mondiale de la biosphère” par l’UNESCO. La région a une autre particularité : les chutes d’eau et les chutes d’eau. Il faut découvrir les chutes Dorwin, sur la rivière Ouareau, à Rawdon, ou celles du parc régional des Chutes-Monte-à-Peine-et-des-Dalles. La Lanaudière abrite également une réserve autochtone, à environ une heure de Saint-Michel-des-Saints, où vivent les Atikamekw (Manawan).

La rivière Montmorency

Au nord de Québec, sur la côte de Beaupré, la rivière Montmorency coule calmement jusqu’à ce qu’elle atteigne une pente abrupte qui la projette dans le vide. Une chute d’eau d’environ 80 mètres – 1,5 fois plus haute que les chutes du Niagara – un spectacle naturel incroyable.

Le Saguenay

Au centre, le Saguenay s’élève du lac Saint-Jean et traverse un paysage marqué par des montagnes et des falaises, avant d’atteindre le fleuve Saint-Laurent. Cet affluent dessine alors un magnifique fjord, très profond. En hiver, le fjord du Saguenay est l’une des zones de pêche blanche les plus populaires de la région. Pour se protéger du vent, la pêche se fait dans des cabanes en bois, coutume héritée des Amérindiens.

Les Laurentides

Au sud-ouest, la région des Laurentides est séduite par ses paysages variés, ses lacs, ses montagnes, ses forêts et ses possibilités d’activités sportives. Les Laurentides ont le plus haut taux de stations de ski en Amérique du Nord, et en hiver, le ski est le sport ultime. En été, le paysage est magnifique et vous pouvez faire de la randonnée, du canoë-kayak, etc.

Activités d’été

Le Québec est l’endroit idéal pour pratiquer de nombreuses activités sportives. Pour les randonneurs, il y a une grande variété de sentiers de randonnée. Ils sont classés en fonction de leur difficulté. Les sentiers ne sont accessibles qu’après le dégel (mi-mai). Certains sentiers conviennent aux personnes handicapées. Avant de partir, faites attention et n’oubliez pas de vous inscrire dans les registres des visiteurs des centres d’information. Ils vous donneront des cartes et des guides. Vous pouvez aussi pratiquer le canot canadien, un véritable mythe au Québec. Les parcs nationaux et les réserves sont les points de départ. Pour les plus aventureux, le kayak de mer est un sport risqué qui ne s’adresse qu’aux plus expérimentés. Quant au rafting, il est pratiqué à certains endroits de la fin avril à la mi-octobre. La bicyclette, sport plus décontracté mais tout aussi agréable, se pratique en ville, à la campagne et en montagne. Il y a beaucoup de pistes cyclables et d’itinéraires qui garantissent votre sécurité. Les amateurs de pêche ne sauront pas quoi choisir. La pêche est une activité traditionnelle au Québec, mais avec de nombreux règlements. Renseignez-vous auprès de l’office de tourisme. La plongée et le bain sont également deux activités importantes au Québec.

Activités hivernales

La motoneige est bien sûr l’activité principale. 32 000 km de sentiers balisés pour traverser le Québec, mais attention, vous devez respecter la signalisation comme si vous étiez sur la route. Pour ceux qui préfèrent un moyen de transport plus détendu, il y a le traîneau à chiens. Mais attention, il est plus difficile de porter ces traîneaux qu’il n’y paraît. Il faut de l’habileté et de l’endurance. Quand la neige arrive, les sentiers de marche deviennent des sentiers de raquette. De nombreux circuits sont proposés. Avec plus de 150 stations de ski, le ski alpin est un sport très populaire, même la nuit car certaines pistes sont éclairées jusqu’à 22h30. Le ski de fond et le patin à glace sont également des activités très courantes, et les infrastructures sont nombreuses et de grande qualité. La pêche blanche, beaucoup plus détendue, a beaucoup d’adeptes. Une cabine, un banc et un trou dans la glace suffisent. Voyager au Québec en hiver est un grand plaisir pour tous ceux qui aiment les sports d’hiver, profitez-en !

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here