Voyage en Ontario : destination de plongée sous-marine et de randonnée pédestre

Des lacs immenses situés au cœur des forêts, des rivières qui serpentent entre vallées et canyons…… L’Ontario et le Manitoba sont deux provinces canadiennes qui vivent au rythme de l’eau. Deux immenses parcelles de nature sauvage ou protégée qui garantissent une détente totale. Ce paysage inhabituel est favorisé par la présence de minorités amérindiennes. En Ontario et au Manitoba, l’âme des touristes est enivrée par ces régions sauvages qui abritent des animaux sauvages, des cultures diverses et des régions intactes, pour respirer de l’air frais.

Informations touristiques sur L’Ontario

Contrairement à la France, où toute personne de plus de 16 ans peut demander un permis de chasse avec un permis spécial, au Canada, il faut être âgé d’au moins 18 ans pour pouvoir utiliser des armes de chasse…… Si vous n’allez pas faire un voyage organisé mais que vous envisagez d’acheter un billet d’avion et de voyager en voiture, choisissez la formule de location d’avion. Ce système est beaucoup moins cher que la location d’une voiture sur place. Tout comme les États-Unis, le Canada est un pays de non-fumeurs. Il y a des chambres fumeurs et non-fumeurs dans les restaurants, mais la plupart des chambres d’hôtes et des chalets sont non-fumeurs. Les auto-stoppeurs doivent être informés.

Traditions

Au Manitoba, à l’automne, des milliers de personnes se rendent à Churchill, la capitale mondiale de l’ours polaire, au nord de la province, pour ne pas manquer un magnifique spectacle : d’octobre à novembre, les ours attendent, sous un fond d’aurores boréales, que les icebergs se forment et retournent à leur habitat. Ne vous perdez pas……..
Les différentes réserves amérindiennes se réunissent en été pour les festivités. Les pow-wow ne sont pas des activités organisées pour les touristes, mais des rassemblements sociaux et des concours de chant et de danse qui préservent les traditions locales. Cependant, ils sont ouverts aux touristes.

Parc Algonquin en Ontario

Le parc provincial Algonquin est un vaste jardin naturel protégé de 7 700 km² qui réserve aux sportifs des lacs cristallins peuplés d’oiseaux, des rivières rapides qui traversent des falaises rocheuses spectaculaires et tout cela au cœur d’une somptueuse forêt d’érables, de bouleaux, de conifères et de clairières peuplée d’ours noirs, de castors et de chevreuils…..

Les rivières de l’Ontario

Les amateurs de sensations fortes ne peuvent pas manquer la rivière Makawaska et l’Outaouais, ses eaux vives sont les plus rapides de la province. Pour continuer avec cette sensation de fraîcheur, près du lac Supérieur, Ouimet Canyon, 107 m de profondeur et 150 m de large, est toujours le classique de son genre, avec des murs abrupts et des belvédères en bois installés dans les profondeurs de l’abîme…..

Baie d’Hudson

Au nord du Manitoba, les rivières et la baie d’Hudson abritent de vastes étendues de toundra ou de forêts boréales sauvages peuplées d’ours, de renards arctiques et de bélugas.

Excursions en Ontario

Les randonneurs de tous les niveaux seront heureux sur les sentiers de l’Ontario. Le sentier Bruce, d’une longueur de 725 km, est sans doute le plus connu et relie la baie Georgienne à la péninsule du Niagara à travers une centaine de parcs. Pour combiner la nature et le centre-ville, prenez le Lake Ontario Waterfront, une route de 325 kilomètres de long qui relie les villes de Trenton, Toronto et Stoney Creek.

La région des Grands Lacs

L’Ontario est une province entourée d’eau par le lac Supérieur, le lac Huron, le lac Érié et le lac Ontario au sud et par la baie d’Hudson et la baie James au nord. La pointe sud de l’Ontario, entre les lacs Huron, Érié et Ontario, possède de nombreuses attractions naturelles et touristiques. Les parcs de Saint-Laurent abritent, par exemple, Upper Canada Village, une reconstruction exemplaire d’un village des années 1860 et 1967, et les Mille-Îles du parc. Au total, il y a 23 îles et de nombreux îlots de végétation variée sur plus de 80 km. Pics montagneux, submergés au moment du retrait des glaciers. Les îles sont accessibles en voiture ou en bateau et proposent des excursions, des activités nautiques et un environnement naturel inhabituel. Wasaga Beach, sur la baie Georgienne, avec ses 14 km de sable paradisiaque, est la plus importante plage d’eau douce au monde. Les lacs Huron et Supérieur sont de véritables mers intérieures. Bordés de forêts, ils abritent des plages spectaculaires et offrent la possibilité de se promener le long de différents sentiers. Le parc national Pukaskwa abrite des paysages somptueux le long de la rive nord du lac Supérieur.

Chutes du Niagara

Entre le lac Érié et le lac Ontario est la destination touristique la plus importante de tout l’Ontario : les fameuses chutes du Niagara. Formées il y a plus de 10 000 ans par le retrait des glaciers, elles sont en fait deux chutes d’eau. La rivière Niagara se sépare pour tomber à plus de 64 m, une largeur de 305 m et un débit de 14 millions de litres d’eau par seconde. C’est la chute d’eau américaine. La cascade canadienne en forme de fer à cheval n’en est pas moins impressionnante. Il a une hauteur de 54 m, une largeur de 675 m et un débit de 155 millions d’eau par minute. Ce sont deux formations naturelles si belles qu’on oublie même les nombreux touristes qui vous entourent.

Lacs du Manitoba

Le parc provincial de Winnipeg Beach, au Manitoba, est connu pour ses plages de sable fin. Sur le lac William, les planchistes ressentiront la gloire de la brise et les plongeurs du lac West Hawk feront de même dans le parc provincial Whiteshell, le lac le plus profond du Manitoba. Le parc provincial Hecla, traversé par des sentiers au cœur de splendides forêts, est bordé d’immenses plages le long du large littoral du lac Winnipeg.

1 réflexion au sujet de “Voyage en Ontario : destination de plongée sous-marine et de randonnée pédestre

Laisser un commentaire