Voyager en Colombie-Britannique : apprendre à connaître sa nature.

La Colombie-Britannique est la destination de rêve pour les amoureux de la nature et de la beauté. Vous ne pouvez que succomber aux charmes de la province la plus à l’ouest du Canada. Les terres intérieures vous donneront l’occasion de vous promener à travers les forêts tropicales. Là, vous pouvez voir les lacs, les chutes d’eau – en particulier les chutes Della, d’une hauteur de 440 mètres – et admirer le superbe Golden Hinde, une montagne qui culmine à 220 mètres. Mais la Colombie-Britannique compte aussi 3 440 km de côtes (situées sur l’île de Vancouver) constituées d’estuaires, de ports, de caps, de criques et d’îles qui enchanteront le voyageur.

Organiser un voyage en Colombie-Britannique

La Colombie-Britannique est située à l’extrême ouest du Canada, nichée entre les Rocheuses et l’océan Pacifique. Cette province est presque deux fois plus grande que l’Espagne et c’est un endroit idéal pour tous ceux qui la visitent. Le voyage commence habituellement à Vancouver. Cette ville est en tête de liste des dix villes les plus agréables de la planète chaque année. Bien que les voyageurs qui se rendent dans les contrées lointaines du Canada recherchent normalement l’air frais, la nature et la détente. Il suffit de laisser derrière soi les villes tranquilles qui parsèment le paysage pour se fondre complètement dans l’un des environnements les plus protégés. Au menu de votre voyage en Colombie-Britannique, vous trouverez : promenades riveraines, randonnées à travers de vastes forêts de sapins ou safaris nordiques à la recherche de grands spécimens de la faune locale. En hiver, les skis, les raquettes et les traîneaux à chiens prennent le relais. Bref, un séjour en Colombie-Britannique réserve un bon panel d’activités passionnantes à découvrir !

Informations touristiques sur la Colombie-Britannique

Bien que la côte est du Canada soit francophone, l’anglais est la seule langue parlée ici. N’oubliez pas d’insister sur ce dont vous vous souvenez de la langue de Shakespeare. Sinon, ne partez pas sans dictionnaire de poche ! Si vous voyagez en Colombie-Britannique en hiver, vous devriez apporter suffisamment d’équipement, le temps est rude et les températures sont rarement positives entre novembre et mars !

Souvenirs et artisanat

L’artisanat indigène offre de beaux souvenirs : sculptures, raquettes de trappeur, pipes indiennes, mocassins, bijoux et fourrures. Allez directement dans les réserves, c’est plus agréable et l’argent va directement aux producteurs et artisans ! Pour être sûr de l’origine et de la fabrication d’une sculpture, par exemple, il suffit de demander l’étiquette d’authenticité délivrée par le gouvernement. Les magasins sont généralement ouverts de 10h à 18h du lundi au mercredi, de 10h à 21h le jeudi et le vendredi, de 10h à 17h le samedi et de 12h à 17h le dimanche. Les dépanneurs sont ouverts jusqu’à plus tard et parfois 24 heures sur 24.

Cuisine

La gastronomie locale n’est pas particulièrement célèbre. Vous trouverez ici tous les éléments de la cuisine américaine classique. Vous devez essayer quelques spécialités telles que’surf and turf’ – un ensemble de plats de poisson et de viande -,’Bannocks’ et même des algues grillées. La Colombie-Britannique est également connue pour ses vignobles et sa route des vins. Il y a deux régions viticoles au sud de la province : la vallée de Similkameen et la vallée de l’Okanagan. Le climat relativement doux de ces vallées permet la culture de la vigne, qui produit des vins réputés pour leur bonne qualité. N’oubliez pas de tremper vos lèvres dans un Chardonnay Estate River ou un Sun Rock Shiraz 2007.

Le Mont Robson

Situé à l’intérieur du parc provincial du mont Robson, c’est le point culminant des Rocheuses canadiennes. Les randonneurs accomplis pourront admirer la face sud de la montagne après une marche de 17,5 kilomètres.

Chutes Della

Elle est située à Vancouver et est la plus haute chute d’eau au Canada avec une dénivellation de 440 mètres. Les sentiers balisés rendront les amoureux de la marche heureux au milieu d’une nature sauvage et d’une beauté à couper le souffle.

Les lacs

Le lac Williston est la plus grande étendue d’eau douce de la Colombie-Britannique. C’est un endroit idéal pour passer des vacances en famille loin du tumulte des villes. Les paysages sont sublimes, été comme hiver.

Parc national de Lona Beach

Au départ, le parc faisait partie de l’île d’Iona. Aujourd’hui, elle est reliée à Sea Island par une route. Il se compose d’un sentier sablonneux, de deux jetées et d’une faune très variée. C’est l’endroit idéal pour une promenade en famille ou pour admirer le coucher de soleil sur le détroit de Géorgie à l’embouchure du fleuve Fraser.

Laisser un commentaire