VoyageSe déplacer à Alger : quelles sont les meilleures options ?

Se déplacer à Alger : quelles sont les meilleures options ?

Vous prévoyez de vous rendre dans la capitale algérienne prochainement ? Bordée par la mer Méditerranée et abritant le désert du Sahara, Alger regorge de trésors culturels et architecturaux à découvrir. Pour vous déplacer à Alger, plusieurs moyens de locomotion s’offrent à vous : parcourez la ville en toute sérénité et choisissez les meilleures options.

Les meilleures options pour se déplacer à Alger

La voiture

Avec ou sans chauffeur, se déplacer en voiture en Algérie est une option pratique et pas chère, permettant d’être totalement libre et autonome. Orientez-vous vers la location de voiture à Alger aéroport, prix et avis : Safar El Amir, agence la plus réputée et recommandée dans le pays propose : kilométrage illimité, assistance 24 heures sur 24, large sélection de modèles autos avec boîte automatique, etc. Réservez directement à l’aéroport international d’Alger-Houari-Boumédiène, en ligne ou auprès des agences de location de la ville. Demandez un exemplaire en français de votre contrat de location.

La location de voiture à Alger nécessite un permis de conduire (algérien ou international), un minimum de 20 à 25 ans (avec pièce d’identité à l’appui)  selon les loueurs, avec dépôt de caution généralement. Attention, soyez très attentif et prudent sur la route : les plus de 112 000 kilomètres du réseau routier algérien sont dangereux et parfois traversés de troupeaux d’animaux.

Les meilleures options pour se déplacer à Alger
Source : shutterstock.com

Les transports en commun

Parmi les transports en commun qui circulent à Alger, vous avez le choix entre :

  • le tramway : déplacements courts et faciles entre les 38 stations du réseau, avec des départs toutes les 3 à 10 minutes maximum. Achetez vos tickets aux distributeurs ou en stations pour une trentaine de dinars ;
  • le bus : moyen de transport peu onéreux, le bus est aussi le plus prisé des Algériens. Les bus de la ville (ETUSA) ou des compagnies privées sont souvent pris d’assaut, bondés et en retard. Certaines compagnies refusent d’entrer dans Alger suite au blocage de l’autoroute et aux manifestations ;
  • le métro : avec deux lignes actives de 10 et 4 stations chacune, le métro est une option pratique, mais où, tout comme dans le métro parisien, il faut être vigilant.

Le taxi

En comparant les prix et avis de touristes ayant séjourné en Algérie, le taxi est souvent choisi pour se déplacer à Alger : en voiture et sans caution à déposer. Profitez des connaissances de votre chauffeur pour découvrir les lieux touristiques ou insolites de la ville.

Vous avez le choix entre les taxis individuels classiques ou les taxis collectifs. Ces derniers suivent un trajet précis et n’ont pas d’horaires fixes comme les bus : ils partent quand toutes les places sont prises. Réservez votre taxi  auprès d’une compagnie, à l’aéroport ou sur internet. Attention au piège du compteur défaillant : négociez et fixez un prix avec le chauffeur avant de partir.

Les meilleures options pour se déplacer à Alger
Source : shutterstock.com

Le train

Vous pouvez prendre le train à Alger pour vous rendre par exemple à Constantine, Sétif, Oran, etc. Cependant, les lignes ferroviaires étant assez irrégulières sur de longues distances, limitez-vous au trajet Alger – Oran. Comptez 5 à 6 heures pour parcourir les 420 kilomètres séparant ces 2 villes, alors qu’il ne faut que 4 heures en voiture. Le train peut-être idéal pour vous rendre dans les banlieues d’Alger si vous n’avez pas d’horaire à respecter.

Peut-on se déplacer facilement à pied à Alger ?

Le mode de déplacement le plus pratique et économique à Alger reste bien sûr la marche à pied ! Il vous sera possible de passer par toutes les petites ruelles escarpées du centre, de prendre le temps d’observer le paysage et de visiter certains des incontournables croisés sur votre chemin : la Casbah, la Grande Mosquée, la Basilique Notre-Dame d’Afrique, le Palais de Raïs ou le mémorial du Martyr érigé en l’honneur de l’indépendance de l’Algérie (1982) tout en passant par le Jardin d’Essai. 

Marcher dans le cœur d’Alger est la meilleure façon de s’imprégner de la ville et de sa culture, mais cela peut se révéler risqué également. Le Ministère des Affaires Étrangères appelle à la vigilance concernant les risques terroristes, bien que les déplacements soient toujours autorisés à Alger, à l’inverse d’autres villes du continent nord africain

De nombreux moyens de transport sont disponibles à Alger : à vous de voir si vous privilégiez votre budget, le temps de trajet, le confort ou la disponibilité des compagnies de transport.

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici