Réussir votre voyage en Corée du Sud : que voir et que faire ?

Envie d’un séjour en Asie de l’Est ? La Corée du Sud est une excellente destination pour commencer votre périple ! Le pays a su garder ses bâtiments traditionnels tout en ajoutant le confort moderne que l’on retrouve dans toutes les grandes villes. En France, on ne connaît pas très bien ce pays, tant la culture coréenne que ses villes aux monuments riches en histoire.

C’est donc l’occasion d’en apprendre plus sur ce magnifique pays qui saura vous accueillir ! 

Réussir votre voyage en Corée du Sud : que voir et que faire ?

Préparer votre voyage en Corée du Sud

Quand visiter la Corée du Sud ?

Choisir le moment idéal pour votre voyage en Corée du Sud est crucial pour profiter pleinement de ses charmes. Les saisons offrent des ambiances très distinctes : 

  • Printemps : c’est le moment où la Corée du Sud s’habille de son manteau floral. Les cerisiers en fleurs colorent les rues de Séoul et des autres villes. Les températures sont encore douces, et se réchauffent en juin pour annoncer le début de la mousson ;
  • Été : avec la saison des pluies, il fait chaud et le taux d’humidité grimpe en flèche. Mais des attractions touristiques en intérieur sont bien présentes, et il ne reste que la chaleur en août pour que vous puissiez profiter des plages de Busan ou de l’île de Jeju ;
  • Automne : c’est la meilleure saison pour visiter la Corée du Sud. Les montagnes et les parcs se parent de teintes dorées et rouges, et beaucoup de festivals sont organisés en cette période, dont les températures sont encore agréables ;
  • Hiver : sortez vos écharpes, vos moufles et vos manteaux ! L’hiver en Corée est assez rude avec des températures négatives, mais vous y verrez un paysage enneigé féerique. Les temples s’illuminent, et les plats chauds raviront vos papilles.

Combien de temps rester en Corée du Sud ?

Votre voyage peut être adapté à vos préférences, mais prévoir au moins deux semaines vous permettra d’explorer les quatre coins de la Corée du Sud. 

Pendant deux semaines, vous profiterez des merveilles de Séoul et des autres villes du pays, qui sont très bien desservies par les transports en commun. La Corée du Sud n’est pas un immense pays, ce qui est un avantage pour visiter un maximum d’endroit en un temps limité. Par exemple, vous pouvez effectuer un trajet de Séoul (au nord) à Busan (au sud) en moins de 4h de route. 

Si vous avez la chance d’avoir trois semaines de vacances, vous découvrirez encore plus de lieux exceptionnels comme le parc naturel de Seoraksan, la ville de Gyeongju ou la forteresse de Hwaseong. Vous serez encore plus immergé dans l’histoire riche du pays en ajoutant des sites culturels qui seront partout sur votre trajet.

Les formalités d’entrée

Avant de partir, vérifiez les formalités d’entrée en Corée du Sud sur le site officiel du gouvernement.

Il vous faudra évidemment un passeport en cours de validité, et pour les passeports français, le visa n’est pas obligatoire pour un séjour de moins de 90 jours. Normalement, il faut faire la demande pour une autorisation électronique (K-ETA), mais du 1ᵉʳ avril 2023 au 31 décembre 2024, elle n’est pas obligatoire dans le but de relancer le tourisme en Corée du Sud. Faites tout de même attention de demander votre K-ETA sur le site officiel qui le délivre, pour ne pas recevoir de faux documents. 

Préparer votre voyage en Corée du Sud

Que voir et que faire en Corée du Sud ?

Le parc naturel de Seoraksan

Il est certainement l’un des plus beaux parcs de la Corée du Sud.

Vous n’aurez pas de problème pour y accéder, que ce soit en voiture, avec les transports en commun ou au cours d’une excursion d’une journée depuis la capitale Séoul. Au nord du pays, vers la ville de Sokcho, vous pourrez faire une randonnée jusqu’à son sommet. Vous passerez par de magnifiques chutes d’eau pour, au final, profiter d’une vue panoramique sur les montagnes environnantes. Vous aurez la chance de voir une imposante statue de Bouddha en bronze, et visiter les charmants temples de Sinheungsa et de Gyejo-am, avant de prendre le téléphérique en direction de la forteresse de Gwongeumseong.

À savoir aussi que l’entrée dans le parc naturel est payante, vous devrez donc acheter un billet pour une journée au prix plus que correct de 2,5 euros. 

Le parc naturel de Seoraksan

Le village Hahoe près d’Andong

Découvrez la tradition coréenne en faisant une halte à Hahoe ! Situé près d’Andong, ce lieu est classé à l’UNESCO, et vous fera vivre un voyage dans le temps, à l’époque où la Corée se nommait Joseon.

À votre arrivée, vous verrez les maisons traditionnelles, les hanoks, qui témoignent du mode de vie de l’époque. Leur architecture en bois, les toits en chaume ou en tuiles, et les jardins soignés reflètent l’esthétique de l’époque. À votre arrivée, vous pourrez faire la visite du musée des masques, où vous verrez des masques traditionnels et où vous pourrez acheter des petits souvenirs à l’effigie de ces trésors. À Hahoe, vous pouvez passer une nuit dans un hanok, pour dormir comme un Coréen de l’époque et vivre une expérience unique pendant votre voyage en Corée ! 

village Hahoe près d’Andong

Le temple Haeinsa

Si vous aimez les lieux en hauteur, vous êtes au bon endroit ! À plus de 1400 mètres d’altitude, sur le mont Kaya, vous pourrez faire la visite de ce temple riche en histoire. Le temple Haeinsa fait partie des monuments classés à l’UNESCO et qui est surtout célèbre pour abriter la Tripitaka Koreana, un recueil de textes bouddhistes gravés sur des tablettes en bois. Un des points forts de ce temple est que vous pouvez suivre une initiation pour vivre la spiritualité coréenne, à travers les activités du temple que vous ferez avec les moines.

Pour visiter ce trésor de la Corée, vous devrez faire votre visite entre 8h30 et 18h, et payer un prix de 2 euros pour les adultes. Et ne vous en faites pas, pour y aller, vous pouvez prendre le train depuis Séoul jusqu’à la ville de Daegu, pour y prendre un bus qui vous mènera jusqu’au temple. Si vous êtes à Gyeongju, vous pouvez directement prendre un bus qui dessert ce lieu. 

temple Haeinsa

Le jardin secret du palais Changdeokgung à Séoul

Étant la capitale de la Corée du Sud, Séoul abrite des palais d’une beauté exceptionnelle comme celui de Changdeokgung. Vous écouterez les histoires passionnantes d’un guide, qui vous parlera des familles royales qui y ont habité et des affaires d’État qui se sont produit pendant des siècles. Vous aurez toutes ces histoires après avoir pris un billet d’entrée pour ce lieu ouvert de 9h à 16H30

À l’arrière du palais se trouve un jardin secret appelé Biwon. En y allant en automne, vous verrez le feuillage orangé des arbres qui entoure les pavillons, les fontaines, les étangs et les chemins sinueux pour le plus grand bonheur de vos yeux.

Le jardin secret du palais Changdeokgung à Séoul

Le quartier artistique de Gamcheon à Busan

Avec toutes ces couleurs, vous ne pouvez pas passer à côté du village culturel de Gamcheon, proche de la ville de Busan. Les rues colorées et les œuvres d’art murales créent une atmosphère vivante et créative, qui contraste bien avec l’ancien bidonville qu’était cet endroit. Puisque vous serez perché sur le flanc d’une colline, vous aurez une vue panoramique exceptionnelle sur la baie qui se trouve plus en bas.

N’oubliez pas que le but de cette visite est de voir tous les street-art, et les œuvre qui ornent les ruelles, alors prenez des photos pour graver vos souvenirs dans ce quartier à l’ambiance colorée ! 

Le quartier artistique de Gamcheon à Busan

L’ancien volcan secondaire Seongsan Ilchulbong à Jeju

L’île de Jeju en Corée est un véritable havre naturel, qui abrite un incontournable de votre voyage : le Seongsan Ilchulbong, qui se dresse fièrement au-dessus de l’île. Aussi inscrit au patrimoine mondial de l’UNSECO, le cratère de ce volcan abrite une biodiversité unique. 

Situé à l’est de l’île de Jeju, le Seongsan Ilchulbong est très prisé des touristes, surtout au moment du lever du soleil qui offre un spectacle éblouissant. C’est aussi un lieu où les Coréens viennent prier lors de grands événements, et c’est pour cela que vous verrez de nombreux rituels et des spectacles qui prennent place dans cet endroit splendide. Vous pouvez aller visiter cette merveille de l’île de Jeju en voiture ou en bus, et en prenant un billet pour moins de 1,5 € par adulte. 

L’ancien volcan secondaire Seongsan Ilchulbong à Jeju

L’étang aux lotus de Buyeo

Vous serez dans une scène de carte postale en visitant l’étang aux lotus de Buyeo ! Vous trouverez cet étang connu sous le nom de Gungnamji, dans le parc Seodong qui se trouve dans le district de Buyeo. 

Pendant la saison estivale, l’étang se transforme en un spectacle de fleurs de lotus en pleine floraison. Il y a d’ailleurs un festival qui se tient tous les ans en juillet autour de l’étang, pour admirer ces magnifiques fleurs. Vous pourrez vous promener le long des passerelles en bois, et vous retrouver sur un pavillon pittoresque, dont la légende est aussi belle que la nature qui l’entoure. 

L’étang aux lotus de Buyeo

Le village Hanok de Jeonju

C’est une destination incontournable pour ceux qui cherchent à découvrir le riche patrimoine de la Corée du Sud. Au cœur de cette ville historique se trouve le village Hanok, dont l’histoire remonte au début du 19ᵉ siècle, quand l’influence japonaise devenait trop importante. Pour garder l’identité de la ville de Jeonju, les Coréens ont donc construit plusieurs villages traditionnels, dont ce Hanok. Aujourd’hui, on peut voir ce mélange unique entre les maisons traditionnelles du pays et les bâtiments avec une architecture japonaise.

Même dans une ambiance traditionnelle, vous ne vous ennuierez pas, avec toutes les boutiques, les restaurants et les festivals qui animent ses rues, de jour comme de nuit. Jeonju est classée à l’UNESCO pour être est le berceau du célèbre Bibimbap, un incontournable de la cuisine coréenne !

Le village Hanok de Jeonju

La grotte Seokguram à Gyeongju

Pour les curieux qui s’intéressent au bouddhisme, vous serez émerveillé en voyant cette grotte à Gyeongju. Avec le temple de Bulguksa, ce sont les deux monuments de Gyeongju qui sont inscrits à l’UNESCO. La grotte de Seokguram est un joyau du patrimoine coréen, qui abrite une statue de Bouddha au centre d’une coupole intérieur. Elle est d’ailleurs considérée comme un chef-d’œuvre de l’art bouddhique, avec ce temple taillé dans la roche qui incarne l’harmonie entre la terre et le ciel.

Pour y accéder, vous devrez prendre le bus depuis la ville de Gyeongju, et faire un peu de marche à travers le parc national de Gyeongju. 

La grotte Seokguram à Gyeongju

Le centre culturel d’Asie à Gwangju

Il n’y a pas meilleur endroit pour avoir une vision bien plus étendue sur l’art asiatique.

Au cœur de Gwangju, au sud du pays, le Centre culturel d’Asie (ACC) s’impose comme le plus vaste et polyvalent des centres culturels de la Corée du Sud. Il a été construit dans le but de rendre plus simples les échanges entre les artistes locaux et internationaux, et fait office de pont culturel entre les nations asiatiques.

Ce centre comprend une riche collection d’objets culturels de toutes les époques, qu’elles soient anciennes ou modernes. En collaboration avec les musées et les lieux touristiques voisins, vous verrez un peu partout dans les rues des œuvres d’art et des peintures qui viennent agrémenter votre voyage à Gwangju.

 centre culturel d’Asie à Gwangju

Un séjour en Corée du Sud promet une palette d’activités à vivre et de monuments à visiter. Il est vrai que le pays est connu dans le monde entier avec son style de musique K-POP et ses Idols, mais il y a aussi tellement de paysages à observer ! La culture coréenne est d’une richesse exceptionnelle, alors pourquoi ne pas se lancer dans un voyage placé sous le signe de la découverte ?

Il ne vous reste plus qu’à réserver votre hôtel et votre vol pour quitter la France vers le Pays du matin frais !

Maude
J'ai commencé ma carrière dans le secteur du tourisme, en travaillant pour une grande agence de voyages. Là-bas, j'étais principalement en charge de l'organisation de circuits touristiques. Gravissant rapidement les échelons, je suis devenue responsable d'une équipe spécialisée dans les voyages sur mesure. Forte de cette expérience en planification et en coordination, j'ai développé une passion pour les destinations moins conventionnelles et j'ai décidé de partager mes connaissances et mon expertise. En 2017, j'ai lancé mon propre site web, Le Baladin Voyage, où je cumule plusieurs rôles, de la rédaction en chef à la gestion des partenariats. Le site offre une gamme de conseils variés, des astuces pour voyager à moindre coût aux recommandations pour découvrir des destinations moins connues. Je suis également l'auteure de plusieurs guides de voyage et je suis fréquemment sollicitée en tant qu'experte du secteur dans divers médias. Mon objectif est d'aider chaque voyageur, que vous soyez en solo, en couple, en famille ou entre amis, à vivre une expérience inoubliable tout en maîtrisant votre budget.
[td_block_14 limit="6" category_id="_related_cat"]