Vivre à Dubaï : avantages, inconvénients, budget et démarches

Dubaï est une destination de rêve tant pour les touristes qui affluent par millions chaque année que pour les investisseurs aspirant à développer leur marché de travail. Toutefois, la vie à Dubaï n’est pas toujours facile et très différente de la vie dans les pays occidentaux. Quels sont les avantages, les inconvénients, le budget à prévoir et les démarches à faire pour vivre à Dubaï ? Nous vous répondons.

Vivre à Dubaï : avantages et inconvénients

Avantages de la vie à Dubaï

Dubaï est une ville multiculturelle accueillant 80% d’étrangers. De nombreux avantages font de Dubaï la première destination d’expatriation au Moyen-Orient.

Cette ville offre aux expatriés une qualité de vie exceptionnelle. Parmi les principaux bons points : le taux de criminalité, qui est l’un des plus faibles au monde. De plus, les systèmes éducatif et médical sont très performants et ne cessent d’évoluer constamment.

Le côté cosmopolite de Dubaï favorise l’intégration. Les investissements réalisés dans le secteur du tourisme rendent la vie très dynamique et animée de jour comme de nuit : Dubaï regorge d’activités à faire seul, en famille ou avec des amis.

Les nombreuses opportunités professionnelles font de Dubaï une ville où le marché de l’emploi est le plus recruteur. Les salaires sont attractifs et la fiscalité est plus avantageuse que dans d’autres pays. Autre avantage, aucun impôt n’est prélevé sur les salaires des employés étrangers.

De plus, plusieurs sociétés font le choix de se délocaliser et s’établir à Dubaï pour éviter de payer un impôt sur les bénéfices. 

Vivre à Dubaï : avantages et inconvénients
Source : shutterstock.com

Inconvénients de la vie à Dubaï

Si Dubaï regorge d’avantages, il ne faut cependant pas ignorer les inconvénients que la vie dans cette ville peut présenter.

Parmi les principaux malus se trouve le climat. La chaleur et le taux élevé d’humidité font de Dubaï une ville au climat très rude qui demande un long moment d’adaptation. Ceci a une influence directe sur le mode de vie des habitants qui choisissent de passer leurs journées à l’intérieur pendant la période la plus torride, à savoir entre les mois de juin et de septembre.

La bureaucratie complexe fait de Dubaï une ville où les démarches administratives sont difficiles à comprendre et à gérer.

De plus, la densité de la circulation et la présence de nombreux chantiers de construction rendent la ville bruyante et peu agréable à vivre, surtout en famille.

Quel budget faut-il pour vivre à Dubaï ?

Le coût de la vie à Dubaï est particulièrement élevé. Il faut être bien conscient du budget à prévoir tant au niveau du logement, des transports, de la santé, de l’éducation et des dépenses liées à la vie quotidienne.

Budget à prévoir pour le logement

Le choix du logement à Dubaï est très important dans la mesure où il aura une grande influence sur votre budget en fonction du quartier choisi.

Le prix de la location varie entre 2,000 et 6,000 euros par mois pour un appartement dans le quartier le plus prisé par les expatriés, Arabian Ranches.

Les prix varient non seulement en fonction du quartier, mais également en fonction du nombre de pièces de votre logement.

Si vous optez par exemple pour un studio dans le quartier moderne de Dubaï Marina, les loyers varient entre 10,000 et 21,000 euros par an.

Quel budget faut-il pour vivre à Dubaï ?
Source : shutterstock.com

Budget à prévoir pour les transports

Le transport le plus facile à adopter à Dubaï est la voiture. Les transports en commun ne desservent pas tous les coins de la ville, et il est préférable d’avoir sa voiture personnelle ou de faire appel à un chauffeur privé sur Dubaï.

Le tarif de base d’une course en taxi est de 3,27 euros auquel s’ajoutent 0,53 euro pour chaque mile en plus parcouru. En ce qui concerne les chauffeurs privés, le budget varie en fonction de la compagnie et de la durée de votre course. 

Budget à prévoir pour la santé

La couverture médicale est requise pour l’obtention du visa. Généralement, elle fait partie du package que l’employeur offre dans le cadre d’un recrutement d’expatriés.

Il est essentiel de bien s’informer sur ce qui est pris en charge par la couverture médicale, car les prix peuvent grimper très vite. Une consultation chez un généraliste coûte entre 100 et 125 euros, et elle peut atteindre les 200 euros chez un spécialiste.

Budget à prévoir pour l’éducation

Il faut savoir que le système éducatif à Dubaï est entièrement privé et requiert un budget conséquent. Il existe plusieurs types d’écoles suivant des programmes internationaux variés.

Les frais de scolarité dans les écoles françaises vont de 7,000 euros/ an en première année de maternelle et frôlent les 13,000 euros lors des dernières années de lycée.

 Les frais peuvent être plus élevés en fonction de l’école choisie. Ils atteignent par exemple les 27 500 euros/ an à la Swiss International Scientific School in Dubaï.

Quelles sont les démarches pour partir vivre là-bas ?

Obtenir un visa

La première démarche consiste à obtenir un visa qui vous permettra de vivre à Dubaï. Le type de visa varie en fonction de votre profil et de l’activité que vous souhaitez réaliser aux Émirats.

Du visa longue durée au golden visa en passant par le visa télétravail, Dubaï sait rester ouverte en matière d’innovation pour attirer chaque année de nouveaux talents.

L’entreprise qui vous embauche s’occupe généralement des démarches administratives de votre visa et des frais que ça engendre.

Quelles sont les démarches pour partir vivre là-bas ?
Source : shutterstock.com

Déménager à Dubaï

La deuxième étape consiste à trouver un logement, une fois sur place. Le mois de décembre et la période estivale sont les périodes les plus propices au déménagement. Essayez de partir à Dubaï au cours de ces périodes de transition, si cela vous est possible.

Comments