Comment aménager son fourgon en camping-car ?

Le camping-car est plébiscité, car il permet de profiter de vacances itinérantes dès qu’on le désire. Cependant, son acquisition requiert un certain investissement, qu’il s’agisse d’un véhicule neuf ou d’occasion. Heureusement, il existe une alternative plus abordable : l’aménagement d’un fourgon en camping-car. Voici tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer.

Pourquoi aménager son fourgon en camping-car ?

L’idée de voyager en camping-car séduit de nombreuses personnes. Il faut toutefois savoir qu’il faut prévoir entre 60 000 et 100 000 euros pour s’en procurer un neuf. Pour sa part, un bon modèle d’occasion coûte entre 30 000 et 50 000 euros. La première raison d’aménager son fourgon en camping-car est de ce fait d’ordre financier. En effet, vos dépenses seront beaucoup moins élevées avec une telle solution. 

Par ailleurs, aménager son véhicule pour y dormir permet de jouir d’une certaine tranquillité d’esprit. Concrètement, vous n’aurez plus à vous soucier de trouver un hébergement lorsque vous partez en vacances.

En outre, l’aménagement d’un fourgon en camping-car vous fera ressentir un sentiment d’accomplissement une fois votre projet concrétisé. Vous serez fier de votre réalisation, ce qui rendra vos vacances nomades encore plus agréables.

Pourquoi aménager son fourgon en camping-car ?
Source : Ira Lichi / Shutterstock.com

Comment le transformer pour pouvoir voyager ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, aménager son fourgon en camping-car n’est pas compliqué. Il suffit de s’armer de persévérance et de respecter plusieurs étapes. Tout d’abord, il est nécessaire de bien choisir le véhicule à transformer. Pour ce faire, définissez l’utilisation que vous comptez faire du fourgon aménagé. Prenez également en compte le nombre de personnes qu’il devra embarquer. De cette manière, vous pourrez plus facilement déterminer le type de fourgon approprié ainsi que la taille idéale. Vous pouvez faire vos recherches sur le marché de l’occasion. Veillez cependant à vérifier scrupuleusement l’état d’un véhicule avant de l’acheter.

La seconde étape consiste à faire un plan de réalisation. Il s’agit de relever les dimensions du fourgon (désencombré de préférence) et d’esquisser l’aménagement prévu. Cette opération permet de déterminer si les différents éléments de mobilier souhaités peuvent être intégrés dans l’espace disponible. Elle donne aussi un aperçu du résultat final. Pour cette étape, il s’avère judicieux d’utiliser un logiciel de reconstitution 3D, car ce type d’outil offre plus de précision.

Par la suite, vous pourrez entamer le chantier. Ce dernier sera composé de plusieurs types de travaux, à savoir :

  • La pose de baies et de lanterneaux de toit ;
  • L’installation de l’isolation ;
  • L’installation de l’électricité et du système de gaz ;
  • L’installation du système d’eau potable ;
  • L’aménagement intérieur ;
  • L’aménagement extérieur.

Pour meubler votre fourgon, vous pouvez miser sur des kits d’aménagement à l’instar de ceux proposés sur combeing.fr. Cette solution a l’avantage d’être très pratique. Fabriquer vous-même vos meubles est une autre option. Sinon, vous pouvez aussi vous tourner vers la récup’. Une fois le mobilier installé, attaquez-vous à la décoration. Cette dernière ne doit pas être négligée, car elle participe à vous faire sentir chez vous dans le fourgon aménagé.

N’hésitez pas à intégrer les communautés d’amateurs de camping-car qui se trouvent sur Internet. Vous y trouverez sans aucun doute des styles d’aménagement et de décoration qui vous inspireront. Vous pourrez aussi y demander des conseils au cas où vous rencontreriez une quelconque difficulté au cours de la transformation de votre véhicule. 

La demande d’homologation est l’étape ultime. Selon la loi, la carte grise d’un camping-car doit comporter la mention VASP (véhicule automoteur spécialisé). Dans le cas contraire, son conducteur s’expose à une amende de 750 euros. Il ne pourra pas non plus faire passer le contrôle technique à son véhicule ni souscrire une assurance pour le couvrir. Il faut compter environ 2 mois et près de 600 euros pour obtenir une homologation pour son camping-car.

Comment le transformer pour pouvoir voyager ?
Source : shutterstock.com

Combien ça coûte ?

Le budget nécessaire pour aménager son fourgon en camping-car dépend des besoins en matière de commodités et d’équipements. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de rédiger un cahier des charges dans lequel ceux-ci seront spécifiés.

Si vous vous chargez vous-même de l’intégralité des travaux et privilégiez la récup’, l’aménagement vous coûtera en moyenne 3 500 euros. Dans le cas où vous envisageriez de solliciter une aide ponctuelle auprès d’un professionnel, prévoyez en moyenne 5 000 euros. Vous aspirez à un camping-car comportant des installations plus sophistiquées comme un toit relevable ? Comptez jusqu’à 8 000 euros.

Il convient de noter que ces budgets moyens s’appliquent uniquement si vous prenez le temps de rechercher des matériaux et des équipements affichant le meilleur rapport qualité/prix.

Benjamin
Salut à tous, je suis Benjamin, l'explorateur et le conteur derrière "LeBaladin". Vous savez, la vie est trop courte pour rester dans un seul endroit, et c'est cette philosophie qui m'a poussé à parcourir le monde. Avec un diplôme en journalisme en poche, j'ai décidé que le monde serait mon terrain de jeu et mon bureau. "LeBaladin" est le fruit de cette passion. Ici, je partage avec vous mes aventures, des plages secrètes de Thaïlande aux marchés animés de Marrakech. Chaque lieu que je visite devient une nouvelle page dans ce livre ouvert qu'est la vie. Vous trouverez des guides détaillés, des conseils pratiques et des histoires qui, je l'espère, vous inspireront à faire vos propres découvertes. Je suis également un grand défenseur du voyage durable. Pour moi, voyager, c'est aussi prendre soin des endroits que nous visitons et des personnes que nous rencontrons. Alors, si vous êtes prêt pour une aventure qui va au-delà des cartes postales, vous êtes au bon endroit.