Fêter Noël en Martinique

Traditionnellement, quand on pense à Noël, les images qui nous viennent à l’esprit sont plutôt celles de la neige, la dinde aux marrons, la bûche glacée, un feu de cheminée, les marchés de noël, des pistes de ski et un bon vin chaud …. C’est effectivement ça, Noël mais …pas seulement !

Découvrir la Martinique à Noël

Je vous emmène de l’autre côté de l’Atlantique. Fermez les yeux… Laissez-vous transporter jusqu’en Martinique. Ca y est ?  Vous sentez le soleil et la chaleur sur votre peau ? Ouvrez les yeux…Nous sommes bien au mois de décembre, mais ici, point de noël blanc, pas de ski, pas de cheminée…Il fait beau, il fait chaud, le soleil brille, brille, brille !

Ici, Noël commence un peu avant le 25 décembre. En effet, partout dans l’île, des « chanté Nwel » sont organisés tout au long du mois de décembre. Ce sont des soirées de veillées où l’on  se retrouve,  en famille ou entre amis et où l’on écoute et chante de vieux cantiques en français avec un refrain en créole. Et pendant ces refrains, c’est le défoulement des Ti-Bois, tambours, claquements des mains sur des rythmes de biguine, de mazurka ou autres ; la nuit s’écoule ainsi joyeuse. On retrouve toujours les mêmes cantiques dont les principaux et les plus connus sont « Joseph, mon cher fidèle » ( )   « Dans le calme de la nuit »  ()  , « Allez mon voisin », « Il est né le divin enfant »

C’est un vrai moment de partage. Chacun apporte un petit quelque chose à manger ou à boire. On mange, on boit, on chante, on rit et on fête l’approche de Noël ! C’est une ambiance très festive, très joyeuse.

Puis Noël arrive enfin. Pour le réveillon de Noël, nous partageons un repas en famille à la maison : A ce propos, en Martinique, à Noël, que mange-t-on ? Que boit-on ? Côté boisson, le Shrubb est à l’honneur. C’est un « rhum arrangé » fabriqué à base d’écorces d’oranges macérées dans du rhum. Il se prépare dès la fin du mois de Novembre. C’est délicieux. Le champagne coule à flot également ! Il faut savoir que la Guadeloupe et la Martinique sont les champions de France de la consommation de champagne. A chaque occasion, on débouche une bouteille!

Dans l’assiette, on retrouve des petits pâtés salés, du boudin créole et des accras. La dinde traditionnelle est remplacée en Martinique par le fameux cochon de Noël qui reste un des piliers culinaires local. On l’accompagne de légumes pays comme l’igname.  Dans la plus grande tradition, le cochon est également partagé avec les voisins et les amis. Les gourmandises sont aussi de la fête : les tablettes et sucres coco, les gâteaux roulés, les mont-blancs, le blanc-manger s’invitent habituellement à la table traditionnelle du noël antillais.

Le jour de Noël, nous optons généralement pour un petit pique-nique à la plage. Quelques guirlandes et quelques boules de noël pour décorer notre petit coin de plage, un petit planteur ou un ti punch dans l’eau, et quelques sandwiches au foie gras ou au saumon .

32°C dans l’air, 29°C dans l’eau et …50° dans le ti punch !

On est bien, on ne penser à rien d’autre qu’à profiter de ce noël en Martinique, qui n’a rien d’un Noël blanc mais qui reste tout aussi magique et féérique. Le père-Noël ; les sapins sont remplacés par des branches de filao ou de manguier ; le père-noël ne passe pas par la cheminée, car il n’y en a pas ; mais l’esprit de Noël est là. Tout le monde s’amuse et fait de noël une fête inoubliable où le partage et la famille sont plus importants que tout le reste. Et c’est ça que j’aime !

Je vous quitte en chanson avec  la compagnie créole  et leur chanson «bon baiser de fort de France

2 réflexions au sujet de “Fêter Noël en Martinique

Laisser un commentaire