Située sur la corne de l’Afrique, l’Éthiopie est un pays chargé d’histoire avec certaines découvertes archéologiques qui remontent à plus de 3 millions d’années. C’est également une terre d’aventure avec ses vastes espaces grandioses. D’ailleurs, c’est ce qui fait d’elle, l’une des destinations exceptionnelles incontournables du continent africain. Alors, pour bien préparer un premier voyage en Éthiopie, voici quelques conseils et astuces qui peuvent être utiles.

La meilleure période pour partir

Il est vrai qu’il est possible de visiter l’Abyssinie quasiment toute l’année. Cependant, avant de réaliser un séjour dans le pays, il est nécessaire de connaître les spécificités de son climat. Un climat est très variable selon l’altitude. De ce fait, les basses terres connaissent un climat aride. Tandis que dans les zones montagneuses, le climat est frais. Mais, globalement l’Éthiopie possède un climat de type tempéré, en particulier dans la région du plateau central. En étant placée juste au nord de l’équateur, l’Éthiopie a des températures avec peu de variations.

Les précipitations affectent certaines régions du pays de juin à septembre, à savoir le plateau ainsi que les pentes des montagnes. Entre les mois de mars et avril, les pluies sont moins fréquentes. Par contre, la saison des pluies peut être violente de juin à juillet. Par ailleurs, l’Éthiopie bénéficie d’une température moyenne de 20 °C toute l’année. La bonne période pour planifier un séjour en Éthiopie est donc à partir du mois d’octobre jusqu’au mois de mars.

Les informations pratiques pour une escapade en Éthiopie

Comme pour tout voyage vers un pays étranger, il convient de prendre certaines précautions afin de passer un séjour agréable. D’abord, il est recommandé de souscrire à une assurance santé. Puis, il est à noter qu’il n’y a pas de vaccins obligatoires pour l’Éthiopie. De nombreux vaccins sont toutefois conseillés comme les vaccins universels DTCP (diphtérique, tétanique, coquelucheux et poliomyélitique) l’hépatite B, les vaccins contre la fièvre typhoïde, l’hépatite A et la méningite. Par ailleurs, il est vivement recommandé aux voyageurs souhaitant être en contact avec les animaux de se faire vacciner contre la rage.

Dans le cadre d’un voyage en famille en Éthiopie, il est préconisé de faire des vaccins antituberculeux et ROR (rougeole-oreillons-rubéole). Vu que le paludisme est présent dans tout le pays, il est également recommandé de prendre un traitement préventif. Mis à part les produits antimoustiques et la crème solaire, la trousse à pharmacie doit contenir des traitements de base comme des antalgiques, des antipyrétiques, des antidiarrhéiques, des antihistaminiques, antipaludiques et des antispasmodiques, ainsi que des pommades antibiotiques, antiprurigineuses et anti-inflammatoires.

Les sites éthiopiens incontournables

L’Éthiopie regorge de sites qui valent le détour et il propose un large panel d’activités à faire. Alors, pour un premier voyage dans le toit de l’Afrique, voici les choses à faire et à voir durant un séjour :

  • Dallol

Il s’agit d’un site géologique qui se localise dans le désert du Danakil, au nord-est du pays. Ce site géologique offre un spectacle extraordinaire avec une symphonie de couleurs, des geysers ainsi que des lacs salés. La dépression du Dallol fait partie des régions les plus chaudes et les plus arides de la planète. La température peut atteindre les 45 °C à l’ombre. Aussi, dans le but de profiter pleinement du spectacle, il est nécessaire de porter un masque.

  • Rencontrer les Mursis

C’est une tribu qui vit au sud de l’Éthiopie, plus précisément à la périphérie ouest du parc national de Mago. Les voyageurs avides de connaissance seront fascinés par le mode de vie de ce groupe ethnique. Les femmes de cette tribu par exemple portent des ornements en forme de disques plats sur la lèvre inférieure ou supérieure. Leurs habitations sont aussi impressionnantes avec les maisonnettes faites en bambou.

  • Le parc national du Simien

Ce parc se situe dans la région d’Amhara, au nord de l’Éthiopie. Établi en 1959, le parc national du Simien couvre les montagnes Simien qui incluent le Ras Dashan, le 4e sommet de l’Afrique. Le parc national du Simien est un véritable sanctuaire pour une multitude d’espèces animales comme le babouin gélada, le bouquetin d’Abyssinie, le loup d’Abyssinie, et bien d’autres encore.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here