Comment visiter Édimbourg sur les traces d’Harry Potter ?

Le célèbre Harry Potter est un personnage inventé par J.K. Rowling en 1997 dans un premier tome intitulé Harry Potter à l’école des sorciers. Le dernier livre Harry Potter et les Reliques la Mort a été terminé 10 ans plus tard, soit en 2007.

C’est en 2001 que le premier tome fut adapté au cinéma, retraçant les aventures du jeune sorcier. Les films ont rencontré un très grand succès auprès du public, petits et grands se sont beaucoup attachés à Harry et ses amis, Ron et Hermione.

Si vous avez apprécié cet univers magique, alors rendez-vous à Édimbourg pour visiter des lieux d’exception tout en marchant sur les traces de Harry Potter.

Quel est le lien entre Édimbourg et Harry Potter ?

Si visiter les studios Harry Potter a déjà été coché dans votre liste de choses à faire, alors rendez-vous en Écosse, et plus précisément Édimbourg, au berceau de Harry Potter. 

Du début à la fin, Édimbourg a été une source d’inspiration inépuisable pour la romancière. Entre les rues, les monuments, le château d’Édimbourg, le cimetière… J.K. Rowling a su tirer parti de tout ce qu’elle voyait pour créer une œuvre littéraire qui ne cesse de faire parler d’elle, même des années et des années après. 

Rendez-vous sur Victoria Street et Cockburn Street pour en découvrir un peu plus sur Harry Potter. Des boutiques à l’effigie de notre sorcier préféré sont apparues au fil des ans, proposant aux visiteurs des objets souvenirs plus ou moins magiques !

Que peut-on retrouver d’Harry Potter à Édimbourg ?

Rendez-vous là où tout a commencé, au café The Elephant House. C’est au sein de cet établissement que J.K. Rowling a écrit le tout premier tome de la saga à succès. Les lieux sont d’ailleurs remplis de clins d’œil au jeune sorcier.

Que peut-on retrouver d'Harry Potter à Édimbourg ?
Editorial credit: Kamira / Shutterstock.com

Le Chemin de Traverse a, semble-t-il, été inspiré de Victoria Street à Édimbourg. En plus d’une architecture étonnante, cette rue est peuplée de cafés, de vieux magasins de livres, de boutiques en tout genre dont une de farces et attrapes rappelant celle des jumeaux Weasley. 

Parcourez librement les allées du cimetière de Greyfriars. J.K. Rowling aurait parcouru le cimetière en quête d’inspiration pour les noms des personnages. On retrouve notamment McGonagall, Dumbledore, Fletcher et Potter. Cependant, le cimetière est devenu célèbre pour une autre raison : la tombe de Voldemort lui-même s’y trouve ! En effet, la tombe d’un certain Thomas Riddell (Tom Jedusor en français) aurait inspiré la romancière.

Non loin de là, votre vue se portera sur le collège George Heriot qui a un fonctionnement étonnamment semblable à la mythique école de Poudlard. En effet, en admirant son architecture, vous trouverez des similitudes avec l’école des sorciers. D’ailleurs, le collège George Heriot présente un fonctionnement en “maisons” comme dans Harry Potter. Les élèves sont répartis en 4 groupes et récoltent des points en fonction de leurs actions pour, à la fin de l’année, faire gagner la coupe à leur équipe.

La visite peut prendre fin à l’hôtel Le Balmora où J.K. Rowling a écrit le tout dernier tome de la saga Harry Potter. La suite qu’elle a louée à l’époque peut être réservée aujourd’hui. Vous pourrez y lire le nom de l’auteur sur les meubles de la suite. 

Infos pratiques pour faire la visite

Une petite visite des lieux vous intéresse ? 

À Édimbourg, profitez d’une visite guidée et partez à la découverte des lieux qui ont inspiré l’histoire de Harry Potter.

D’une durée de 2h, arpentez les rues d’Édimbourg à pied. Certaines visites se font exclusivement en anglais, quand d’autres proposent des guides parlants français et/ou allemand. 

Au programme : tous les lieux dont nous vous avons parlé précédemment, du collège qui a inspiré Poudlard au cimetière Greyfriars où reposent certains personnages de la saga, en passant bien évidemment par le café où tout a commencé. 

Vous pouvez réserver votre visite guidée directement en ligne.
Vous serez accompagné de votre guide ainsi que d’autres membres du groupe. Généralement, les visites sont en groupe restreint pour que tout le monde puisse bien profiter de cette aventure.

Tous les lieux visités ne sont pas accessibles aux personnes à mobilité réduite (présence de marches, de bordures etc.). 

Les tarifs sont variables, de 14 à 25 euros par adulte. Les tarifs pour les enfants sont moins élevés. 

Infos pratiques pour faire la visite
Editorial credit: Kamira / Shutterstock.com

Comments