L’Opéra de Paris, le Palais Garnier, c’est un voyage dans le temps sous l’Empire et la IIIème République. Haussmann avait préparé le terrain en creusant cette large avenue de l’Opéra qui devait permettre à l’Empereur et sa femme l’Impératrice Eugénie de rejoindre en ligne droite leur loge depuis leur résidence des Tuileries.

Découvrir l’Opéra de Paris

L’Impératrice Eugénie trouvait les plans de l’architecte peu à son goût: « quel affreux canard, ce n’est pas du style, ce n’est ni grec ni romain ! »… Charles Garnier eut alors une repartie très convaincante: « c’est du Napoléon III, Madame ! ». Un nouveau style et un nouveau Paris naît alors avec un Opéra en son centre. ,La commune est passé par là et c’est finalement un président, Mac-Mahon, et non un empereur qui inaugurera le chef d’œuvre de Garnier en 1875, … Toute l’Europe vient applaudir la beauté de l’édifice.

Corsets, crinolines, éventails et jabot se donnent rendez-vous plusieurs fois par semaine à la Rotonde des Abonnés, le spectacle est dans le publique pas sur la scène. Ça cause affaires, fiançailles, cancans à l’entracte dans le foyer de 154 mètres de long, véritable promenade précieuse qui rivalise avec la galerie des glaces du Château de Versailles.

C’est Chagall qui ajouta de la magie, t un regain d’intérêt, au plafond de la coupole en 1964. ,Même si les petits rats trottinent dorénavant à Nanterre, l’Opéra reste un lieu magique, historique. Comme la Tour Eiffel, le louvre il a sa place dans le circuit des chefs d’oeuvres parisiens. Je ne sais pas pourquoi on remet toujours sa visite à plus tard. On passe devant trop souvent sans oser pousser la porte. Allons-y !

Informations Pratiques sur l’Opéra Garnier

  • Le site de l’Opéra Garnier

http://visitepalaisgarnier.fr/

Achetez votre billet en ligne à l’avance ou attendez-vous à faire la queue !

  • Pour tout connaître du quartier

ParisCityVision organise une visite guidée de l’Opéra Garnier depuis le Palais-Royal en passant par les passages couverts Galerie Vivienne, Colbert et Choiseul. J’ai eu la chance de tester ce parcours.

Mon avis : A faire si vous ne connaissez pas déjà la capitale. Pratique également car on entre directement à l’Opéra avec le guide, sans faire la queue !

J’aurais bien aimé jeter un oeil aux coulisses ou aux ruches du toit mais ce n’est accessible que pour les  groupes (type entreprise) et sur réservation spéciale.

  • Le restaurant de l’Opéra

Parking à calèches, menuiserie de l’Opéra Garnier, le restaurant l’Opéra a eu plusieurs vies avant de taper dans l’oeil de l’architecte Odile Decq qui l’a paré de son rouge signature.

Dans l’assiette 2 noms « toqués » : le chef doublement étoilé Christophe Aribert et le Chef Exécutif Yann Tanneau, un match classique/contemporain en thème avec le lieu.

  • Un hôtel dans le quartier : le Chavanel

Pour rester dans ce thème du Paris Haussmannien, de cette époque des belles boutiques et des dames corsetées, une nuit en toute élégance à l’hôtel Chavanel va de soi.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here